Cet article date de plus de trois ans.

L'Espagne écrase l'Argentine 6-1, Isco brille avec un triplé

Avec un triplé d'Isco, l'Espagne a infligé une gifle mémorable à une Argentine peu inspirée (6-1), mardi en match amical à Madrid. Avec cette victoire, la Roja marque les esprits en vue du Mondial-2018 cet été avec ce 18e match consécutif sans défaite depuis 2016. L'Argentine, privée de plusieurs cadres dont Messi, Di Maria et Aguero a été complètement dépassée par la rapidité du jeu Espagnol. On n'aurait pas crié au scandale si le score avait pris une plus grande ampleur.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Même sans Sergio Busquets (pied), même sans David Silva, libéré pour raisons personnelles, cette Espagne-là a un vivier de créateurs à faire pâlir les autres prétendants à la couronne planétaire. Sous les yeux de Messi, préservé en raison de douleurs musculaires persistantes, la "Roja" n'a fait qu'une bouchée de l'Albiceleste, rapidement déboussolée face à un récital offensif impressionnant. Isco, auteur de son premier triplé en sélection (27e, 52e, 74e), Diego Costa (12e), Thiago Alcantara (52e) et Iago Aspas (74e) ont donné à ce succès une ampleur qui prouve qu'avec l'Espagne, le danger peut venir de partout.

Et même si Nicolas Otamendi a réduit le score d'une tête sur corner (39e), l'Argentine sans Messi s'est montrée trop pauvre, encaissant six buts pour la première fois depuis 2009. Rien que ça ! 
 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.