Cet article date de plus de dix ans.

Kitzbühel/entraînements: Roger comme un jeune briscard

Pour sa première fois à Kitzbühel, le jeune Savoyard Brice Roger a fait preuve d'aplomb sur la redoutable Streif lors des deux premiers entraînements de la descente la plus prestigieuse de la Coupe du monde de ski alpin, programmée samedi. "Je me fais vachement plaisir", a commenté le jeune homme âgé de 21 ans, 28e chrono mercredi, après avoir décroché le 32e temps la veille.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Pourtant, le dossard 63 avoue "avoir connu un peu d'angoisse, mardi, dans  la cabane de départ". "Je n'ai pas regardé les autres coureurs jusqu'au 62  (l'Autrichien Florian Scheiber, ndr). Il est tombé après seulement quelques secondes dans la Mausefalle (le piège à souris). Ça m'a mis une boule au  ventre", a expliqué le jeune briscard.  Certes, le skieur de La Plagne est encore loin de rivaliser avec les  meilleurs. Mais, eu égard à son âge, les promesses sont intéressantes: les épreuves de vitesse exigent en effet une bonne connaissance des pistes et donc de l'expérience.      

Le Plagnard avait marqué son premier point en Coupe du monde le 29 décembre  2011, 30e de la descente de Bormio (Italie), la plus redoutée du circuit avec celle de Kitzbühel. "Ici (à Kitzbühel), il ne faut pas y aller en subissant", souligne Brice  Roger, qui privilégie les pentes techniques. L'an dernier, son unique  expérience sur le circuit majeur s'était soldée par une chute à Chamonix. Avec le polyvalent et plus connu Alexis Pinturault (20 ans), monté déjà  deux fois sur le podium en Coupe du monde, Brice Roger qui possède un répertoire complet après avoir débuté sa carrière avec les disciplines  techniques, participe au renouveau de l'équipe de France.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.