JO 2021 : la délégation française va devoir "se relever très vite", déclare Tony Estanguet, président du comité d'organisation de Paris 2024

L'équipe de France olympique a enchaîné les désillusions ce vendredi 30 juillet, achevant une première semaine difficile pour la délégation tricolore. Le triple champion olympique salue cependant la réaction de Teddy Riner, qui s'est remobilisé après sa défaite en quarts de finale pour aller chercher une médaille.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Le triple champion olympique de canoë slalom et président du comité d'organisation des Jeux de Paris 2024 salue la performance de Teddy Riner, qui a su arracher une médaille de bronze, sa quatrième olympique.  (MILLEREAU PHILIPPE / KMSP via AFP)

"Il va falloir se relever très vite", a déclaré Tony Estanguet, triple champion olympique de canoë slalom et président du comité d'organisation des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024, au vu de la médiocre prestation de la délégation française aux Jeux olympiques de Tokyo. Après une semaine, seulement 13 médailles ont été remportées par les sportifs français, dont trois en or. L'objectif de 40 médailles sera difficile à atteindre. Parmi les déceptions, celle de Teddy Riner qui se contente ce vendredi 30 juillet de la médaille de bronze dans la catégorie des +100 kg. Tony Estanguet a toute de même salué le judoka : "Il fait partie des très grands."

franceinfo : Vous avez vu Teddy Riner, dans quel état d'esprit est-il ?

Tony Estanguet : Oui, je l'ai vu effectivement juste avant de lui remettre sa médaille de bronze, puisque j'avais cet honneur de remettre les médailles aujourd'hui. C'est vraiment un très grand champion. Être capable de se relever de la déception de ce matin, on ne va pas se le cacher, et d'aller chercher cette médaille de bronze avec toute sa détermination, je trouve ça très fort. Franchement, il fait partie des très grands parce que cela fait tellement d'années qu'il attendait ce moment-là. Cela n'a pas souri comme il l'aurait voulu, mais derrière, il s'est accroché et c'est un très beau message d'espoir.

Que retenez-vous de sa performance ?

C'est que rien n'est écrit à l'avance. Même quand on est favori, il faut rester sur ses gardes. Il faut vraiment être extrêmement déterminé, le plus fort le jour J. Effectivement Teddy s'est fait surprendre. Une toute petite erreur peut-être, mais cela suffit à ce niveau-là pour basculer derrière.

"Le plus important dans la vie, dans le sport de haut niveau, c'est d'être capable tout de suite de se relever, de réagir. C'est ce qu'il a fait."

Tony Estanguet, président du comité d'organisation des Jeux de Paris 2024

à franceinfo

Il a réussi à aller chercher, après sa défaite en quarts de finale, deux victoires pour aller gagner la médaille de bronze. C'est un message pour tous les sportifs de compétition de haut niveau. C'est un message formidable parce qu'il a gagné quatre médailles olympiques sur quatre Jeux différents [deux en or, à Londres et Rio, deux en bronze, à Pékin et Tokyo]. C'est Teddy Riner, c'est pour ça qu'on l'aime.

Heureusement que le judo est là pour gagner des médailles...

C'est sûr que c'est particulier. C'est aussi la magie des Jeux. Il y a de très belles surprises. Il y a des déceptions aussi. Ce sont des émotions. Aujourd'hui, c'est vrai que cela a été une journée particulièrement difficile pour le camp français, avec quelques déceptions. Il va falloir se relever très vite. Il reste encore une très grosse semaine et il y a encore de belles médailles à aller chercher.

"C'est vrai que pour l'instant, l'équipe de France a des hauts et des bas et il va falloir tirer tous les enseignements."

Tony Estanguet, président du comité d'organisation des Jeux de Paris 2024

à franceinfo

On fera le bilan vraiment à la fin des Jeux, et il y a encore de la place pour progresser pour 2024. C'est ça qui est intéressant.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Teddy Riner

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.