Cet article date de plus de trois ans.

Mondiaux de judo : Clarisse Agbegnenou seule rescapée

Les chances de médailles françaises aux Mondiaux se sont amenuisées jeudi après les échecs de Pape Doudou Ndiaye en -81 kg et Margaux Pinot en -63 kg. Seule Clarisse Agbegnenou s'est qualifiée pour les demi-fnales. Une qualification expéditive !
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Clarisse Agbegnenou vise l'or aux Mondiaux 2017 (ATTILA KISBENEDEK / AFP)

En mal de médailles depuis l'ouverture des Mondiaux de judo (juste une médaille de bronze pour Receveaux en trois jours de compétition, ndlr), la France peut enfin espérer décrocher l'or grâce à Clarisse Agbegnenou (-63 kg). La vice-championne olympique de Rio s'est aisément qualifiée pour le dernier carré sans passer par la case Margaux Pinot, sa compatriote n'ayant pas réussi à l'imiter jusqu'en quarts. Vice-championne d'Europe 2017, elle s'est laissée surprendre par la Mongole Mungunchimeg Baldorj (waza-ari). Pas grave puisqu'Agbegnenou l'a vengée en seulement 14 secondes. Elle n'avait déjà fait qu'une bouchée pour son entrée en lice de l'Israélienne Inbal Shemesh, battue en sept secondes. Entre les deux, elle a écarté l'Espagnole Isabel Puche (waza-ari). Agbegnenou affrontera dans l'après-midi la Polonaise Agata Ozdoba pour une place en finale. Chez les hommes, Pape Doudou Ndiaye s'est lui incliné dès son entrée en lice pour le premier combat de sa carrière aux Mondiaux. Troisième du prestigieux tournoi de Paris mi-février, il a été battu par le Grec Alexios Ntanatsidis sur ippon.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Championnats du monde de judo

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.