VIDEO. Refusant la défaite, une épéiste sud-coréenne occupe la piste d'escrime

Battue en demi-finale du tournoi d'épée, Shin A Lam a refusé de laisser la compétition se poursuivre.

Francetv info

C'est du jamais vu dans une compétition aussi prestigieuse que le tournoi olympique d'escrime. Shin A Lam, demi-finaliste à l'épée, a refusé de reconnaître sa défaite et a bloqué la piste, restant prostrée et en larmes pendant près d'une heure, lundi 30 juillet. Elle et son entraîneur voulaient d'abord que les juges reconnaissent un problème de chronomètre qui a, selon la délégation sud-coréenne, permis à l'Allemande Heidemann d'éliminer Shin A Lam.

Un imbroglio incroyable qui a entraîné une sorte de prise d'otage de la compétition, puisque le programme a pris plus d'une heure de retard. Au final, la Coréenne a difficilement accepté au bout de 45 minutes de quitter les lieux alors qu'elle devait disputer la finale pour la troisième place, synonyme de possible médaille de bronze. Mais, sans surprise, elle l'a également perdue.

Retrouvez un compte-rendu de ce tournoi sur francetv sport.

L\'épéiste sud-coréenne Shin A Lam, à Londres (Royaume-Uni), le 30 juillet 2012.
L'épéiste sud-coréenne Shin A Lam, à Londres (Royaume-Uni), le 30 juillet 2012. (TOSHIFUMI KITAMURA / AFP)