VIDEO. A un an des JO de Rio, des centaines de poissons retrouvés morts près du parc olympique

Il y a un mois, une enquête a révélé que les eaux de la ville brésilienne étaient bien trop polluées pour accueillir les athlètes des Jeux olympiques. 

APTN

La découverte relance le débat autour de la pollution des eaux de Rio de Janeiro (Brésil), à moins d'un an des Jeux olympiques d'été. Des centaines de poissons morts ont été retrouvés dans la baie située tout près du parc olympique, samedi 29 août. 

C'est Orlando Gomes, un habitant de la baie, qui est tombé sur les cadavres. "Quand je suis arrivé tôt ce matin, j'ai vu que les poissons fottaient puis j'ai compris qu'ils étaient tous morts. On ne sait pas si c'est parce que la vase est remontée ou si c'est la pollution. Ici, personne ne connaît le vrai problème", reconnaît-il. 

Un véliplanchiste atteint d'une infection après un test de régate

A un an des Jeux de Rio, la pollution des eaux inquiète. Selon une enquête, menée par l'agence Associated Press, les eaux sont bien trop polluées pour s'y baigner ou effectuer des sports aquatiques en toute sécurité. Les athlètes pourraient bien tomber malades du fait de cette polution.

Le cas du véliplanchiste allemand Erik Heil ne va pas calmer les craintes de l'agence américaine. Selon le site spécialisé Sail World (en anglais), l'athlète a été hospitalisé en Allemagne après un test de régate sur ces mêmes eaux brésiliennes. Il souffrait de graves inflammations sur les jambes et ses hanches. Les médecins ont diagnostiqué une infection bactérienne. 

Des poissons flottent à la surface du lagon Rodrigo de Freitas, le 16 avril 2015. Il doit accueillir les épreuves de canoé lors des Jeux olympiques de Rio (Brésil). 
Des poissons flottent à la surface du lagon Rodrigo de Freitas, le 16 avril 2015. Il doit accueillir les épreuves de canoé lors des Jeux olympiques de Rio (Brésil).  (YASUYOSHI CHIBA / AFP)