Les Jeux olympiques dans un Brésil en crise

Le directeur de l'observatoire politique de l'Amérique latine et des Caraïbes Gaspard Estrada était l'invité du Grand Soir 3 ce vendredi 5 août.

FRANCE 3

Avec l'organisation des Jeux olympiques 2016 à Rio, le Brésil espérait asseoir sa place sur la scène internationale, malheureusement cela risque d'être compliqué estime le directeur de l'observatoire politique de l'Amérique latine et des Caraïbes Gabriel Estrada. "La situation économique, politique et sociale est extrêmement différente de celle qu'avait connue le CIO en octobre 2009", souligne-t-il. 

"Une trêve olympique" 

Entre la destitution de Dilma Rousseff, l'inculpation de Lula, le Brésil, traverse une grave crise politique. Le pays pourrait tout de même retrouver le sourire pendant les Jeux. "Je pense qu'il y aura en effet une trêve olympique, comme à l'époque de la grève antique. Je pense que les Brésiliens, malgré cette rupture du consensus qu'il y a autour de ces JO, je pense qu'à partir où les Jeux commenceront, où les médailles continueront à être distribuées, de la même manière qu'en 2014, au moment  de la Coupe du monde de football, les Brésiliens finiront par adopter les JO. Je pense que le bilan sera in fine positif malgré ces surfacturations", explique Gaspard Estrada en plateau.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un panneau indicateur installé dans de nombreuses stations de métro de Rio de Janeiro (Brésil) pour aider les usagers à rejoindre les nombreux sites olympiques, le 4 juillet 2016.
Un panneau indicateur installé dans de nombreuses stations de métro de Rio de Janeiro (Brésil) pour aider les usagers à rejoindre les nombreux sites olympiques, le 4 juillet 2016. (PIERRE GODON / FRANCETV INFO)