La Corée du Nord participera aux JO d'hiver en Corée du Sud

Le réchauffement se poursuit entre les deux Corées. Les représentants des deux pays se sont retrouvés ce mardi 9 janvier dans la zone neutre. Séoul n'exclut pas une levée temporaire des sanctions contre Pyongyang.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le symbole est fort. Des athlètes et des officiels nord-coréens participeront bien aux Jeux olympiques d'hiver qui se tiennent en février en Corée du Sud, à Pyeongchang. En 1988, la Corée du Nord avait boycotté les JO d'été à Séoul. Depuis 2015, les deux Corée avaient officiellement rompu leurs relations. Depuis ce mardi matin, les choses ont changé. Un vent nouveau semble souffler sur la péninsule, estime Arnauld Miguet, le correspondant de France 2 en Chine.

Deux pays toujours en guerre

Officiellement et techniquement, les deux pays sont toujours en guerre, même si un armistice a été signé en 1953. L'année dernière a été très tendue, rappelle le journaliste. Après les provocations de Pyongyang, les tirs de missile nucléaire, les tirs de missile balistique, l'année 2018 commence sous de bien meilleurs auspices.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le leader de la délégation de négociateurs sud-coréens, Cho Myoung-gyon (à gauche) serre la main de son homologue nord-coréen, Ri Son-gwon, lors des premiers pourparlers entre les deux pays en plus de deux ans, le 9 janvier 2018 à Panmunjom, dans la zone démilitarisée.
Le leader de la délégation de négociateurs sud-coréens, Cho Myoung-gyon (à gauche) serre la main de son homologue nord-coréen, Ri Son-gwon, lors des premiers pourparlers entre les deux pays en plus de deux ans, le 9 janvier 2018 à Panmunjom, dans la zone démilitarisée. (POOL NEW / REUTERS)