L'immense désillusion d'Aurélie Muller

La nageuse en eau libre était l'une des favorites du dix kilomètres. Elle a terminé la course à la deuxième place, mais rentrera quand même sans médaille.

Cette vidéo n'est plus disponible
À quelques dizaines de mètres de la ligne d'arrivée, trois nageuses se disputent la seconde place. La Française Aurélie Muller parvient de justesse à toucher la planche en premier. Elle pense alors être médaillée d'argent, mais surprise : on annonce qu'elle est disqualifiée. Les juges reprochent à la nageuse d'avoir coulé son adversaire italienne juste avant l'arrivée. La Française est éjectée du podium, elle est inconsolable.

La colère de l'entraineur

Philippe Lucas, l'entraineur d'Aurélie Muller, ne cache pas sa colère. "Elles ont nagé pendant deux heures, elles touchent la plaque [...] qu'est-ce que tu veux faire ?" s'insurge-t-il. Mais l'homme sait que les dés sont jetés : "C'est les juges, enfin moi, je ne peux rien y faire". La fédération française de natation a déposé une réclamation et le ministre des Sports, Thierry Braillard, parle d'injustice.
Le JT
Les autres sujets du JT