JO2016 : Renaud Lavillenie : "On avait malheureusement une mauvaise ambiance dans ce stade"

Renaud Lavillenie a confirmé avoir vécu un grand concours de saut à la perche,mais a regretté la mauvaise ambiance dans le stade.

Cette vidéo n'est plus disponible

Après sa médaille d'argent en saut à la perche, Renaud Lavillenie a tenu à féliciter Thiago Braz dont l'incroyable performance a permis d'offrir une "grande finale". Mais il a aussi regretté l'attitude du public qui l'a sifflé. "C'est la première fois que je me fais siffler en bout de piste, malheureusement on voit ça un peu trop souvent au foot... On était un peu à l'abri en athlé."

Ce concours du saut à la perche restera incontestablement comme l'un des temps forts de ces Jeux de Rio. Au bout de la nuit, Thiago Braz s'est fendu d'un exploit monumental pour arracher l'or à un Renaud Lavillenie qui se voyait déjà sur la plus haute marche du podium. En effet, rien ne semblait pouvoir perturber le champion français, ni les conditions météorologiques dantesques en début de soirée, ni une meute d'adversaires qui apparaissait évoluer un cran en-dessous. Après avoir effacé ses quatre premières barres au premier essai et avoir établi un nouveau record olympique à 5,98 m, le Tricolore donnait l'impression d'avoir complètement assommé le concours.

C'était toutefois sans compter sur ce saut venu d'ailleurs de la part du jeune Brésilien Thiago Braz (22 ans) qui, porté par la clameur de la foule carioca, s'envolait à la conquête de l'Olympe en pulvérisant son record personnel de 10 centimètres (6,03 m) ! Lavillenie, sonné, ne s'en remettait pas et devra se consoler avec une médaille d'argent qui aura forcément un goût amer au regard du scénario.

Renaud lavillenie parle avec son coach après la finale du saut à la perche, le 15 août 2016 à Rio.
Renaud lavillenie parle avec son coach après la finale du saut à la perche, le 15 août 2016 à Rio. (FABRICE COFFRINI / AFP)