A la veille des JO de Sotchi, Washington s'inquiète des menaces d'attentats

Les Etats-Unis craignent notamment la présence d'explosifs dans des dentifrices sur les vols pour la Russie. Et surveillent de près la sécurité de leurs ressortissants sur place.

Des soldats cosaques russes surveillent les préparatifs en vue des JO, le 6 février 2014, à Sotchi (Russie). 
Des soldats cosaques russes surveillent les préparatifs en vue des JO, le 6 février 2014, à Sotchi (Russie).  (STEFAN WERMUTH / REUTERS)

La menace a été révélée à quelques heures du début des épreuves. Le gouvernement américain a alerté, mercredi 5 février, les compagnies aériennes affrétant des vols pour la Russie à l'occasion des JO de Sotchi sur de potentielles attaques terroristes. A l'approche des Jeux, les Etats-Unis se montrent très soucieux de la sécurité de leurs ressortissants. 

Des mises en garde sur des tubes de dentifrice

La mise en garde concerne des tubes de dentifrice pouvant renfermer des éléments susceptibles d'être assemblés pour fabriquer une bombe en plein vol, a indiqué un responsable de la sécurité américain, confirmant une information révélée par ABC News (en anglais). "Cela peut être une raison suffisante pour abattre un avion. C'est le genre de menaces que nous prenons très au sérieux", indique le républicain Peter King, ancien cadre du renseignement intérieur. 

Selon une source fédérale citée par la chaîne, l'alerte lancée par le département de la Sécurité intérieure serait en partie liée à l'arrestation, durant la semaine en France, de deux femmes d'origine tchétchène âgées de 23 et 30 ans. Cette mise en garde relève de la "communication régulière" de ce ministère, a temporisé une porte-parole du Conseil de sécurité nationale de la Maison Blanche.

Une "hausse inquiétante" des menaces

Quoi qu'il en soit, Washington reste sur le qui-vive pour ces Jeux d'hiver. La Maison Blanche a assuré, mardi, que les Etats-Unis avaient pris "toutes les mesures nécessaires" pour assurer la sécurité de leurs ressortissants à Sotchi, qui a fait l'objet de menaces d'attentats.

Washington reconnaît une hausse "inquiétante" du risque d'attentats, mais "pas inhabituelle" étant donnée l'ampleur de l'événement. Par ailleurs, des responsables américains ont critiqué Moscou, qui renâclerait à partager ses renseignements.

Des recommandations pour limiter les risques

Les athlètes alertés sur leur tenue. Pour ne pas attirer l'attention, les Etats-Unis conseillent à leurs athlètes d'éviter de porter des vêtements aux couleurs nationales à Sotchi, notamment hors des enceintes de compétition. Selon les Etats-Unis, c'est là que la menace est la plus élevée. "Cela relève du simple bon sens", a commenté un haut fonctionnaire américain. Il a reconnu que ces recommandations du Comité olympique des Etats-Unis constituaient une première pour des JO, mais que "compte tenu des menaces, il s'agit d'un conseil sensé". 

Appel à la prudence pour les visiteurs. Le département d'Etat a également publié une nouvelle mise en garde pour la sécurité de tous les Américains qui se rendraient aux JO de Sotchi, invoquant des "menaces terroristes".

Des moyens navals déployés. De son côté, la Marine américaine a annoncé mercredi que deux navires de guerre américains, une frégate et un navire de commandement, étaient arrivés en mer Noire.