VIDEO. JO d'hiver 2018 : quand un journaliste de France 2 craque à l'antenne sans savoir qu'il est en direct

Alors qu'il ne pensait pas être en direct, Alexandre Boyon a poussé un long et étrange cri, provoquant des rires sur le plateau. 

Voir la vidéo
FRANCE 2

"Ce sont les aléas du direct." Juste avant de commenter la mass start 12,5 km de biathlon aux Jeux olympiques de Pyeongchang (Corée du Sud), Alexandre Boyon, journaliste de France 2, a lâché un cri, samedi 17 février. Problème : il ignorait qu'il était à l'antenne.  

"Vous êtes en direct mon cher Alexandre, craquage intégral", rigole son collègue en plateau, Matthieu Lartot. "Alors il paraît qu'on est en direct", se reprend Alexandre Boyon. La scène a fait sourire les internautes. "Reste maintenant à travailler la Corée-graphie", a plaisanté l'intéressé sur son compte Twitter. 

Alexandre Boyon, en direct de Pyeongchang (Corée du Sud), le 17 février 2018. 
Alexandre Boyon, en direct de Pyeongchang (Corée du Sud), le 17 février 2018.  (FRANCE 2)