Cet article date de plus de sept ans.

Sotchi : Anaïs Bescond, vers une médaille en biathlon ?

Après un lundi plein de (belles) surprises, l'équipe de France va tenter de surfer sur l'exemple donné par Martin Fourcade et Jean-Guillaume Beatrix en continuant d'engranger des médailles. Anaïs Bescond, qui va s'élancer en 5e position de la poursuite féminine en biathlon, espère bien imiter ses collègues hommes.  
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
 (Sergei Karpukhin Reuters)

Ce sera la plus belle chance de
médaille française de ce mardi, même si la tâche s'annonce rude.
Anaïs Bescond va s'élancer en cinquième position de la poursuite
en biathlon. Passée tout prêt du podium lors du sprint, elle
espère, cette fois ci, ne pas louper le coche avec une trentaine de
secondes de retard sur la première.

Anaïs Bescond devra donc skier vite et
tirer bien. Le tir, c'est d'ailleurs sa spécialité, elle qui s'est
entraînée pour ça pendant de longs mois. Reste que les autres
prétendantes à la médaille sont affûtées et qu'elles ne
laisseront pas leur place aussi facilement. Une autre Française est
engagée : Marie Dorin Habert

Patinage artistique :
programme court (couple) 

Après la déception en patinage par
équipe, les Français vont tenter de se rattraper en couple. Vanessa
James et Morgan Cipres sont associés et entament aujourd'hui la
compétition avec le programme court. Canadiens, Chinois, Américains
et Russes, la concurrence ne manque pas.

Ski de fond Hommes et femmes (sprint)

Une belle délégation de fondeurs et
de fondeuses français va se retrouver sur les pistes de sotchi ce
mardi pour une compétition exigeante. Qualifications, quarts de
finales, demi-finales et finales (il y a deux groupes) le tout en
moins de trois heures, il va falloir skier vite et bien pour les
Français (Renaud Jay, Cyril Gaillard, Baptiste Gros et Cyril
Miranda) et les Françaises (Celia Aymonier, Marion Buillet, Aurore
Jean). Même s'ils ne font pas figure de favoris, une belle surprise
pourrait être au rendez-vous.

Snowboard halfpipe

Toutes les caméras seront tournés
vers la piste de halfpipe en snowboard où deux Français sont
engagés pour les qualifications ce mardi, Arthur Longo et Johann
Baisamy . Mais sans leur faire injure, les regards seront braqués
sur un seul homme : l'Américain Shaun White. La super star dans son
sport a créé une (mini) polémique en refusant de disputer
l'épreuve du slopestyle. "Par peur de se blesser sur une
piste jugée dangereuse
", disent ses partisans. "Par
peur de ne pas gagner
", expliquent ses détracteurs.
L'Américain va jouer gros ce mardi. Autre chose qu'une médaille
d'or serait une défaite pour le "Red Zeppelin" ou la "Flying Tomato" (la tomate volante), deux de ses
surnoms.

Saut à ski féminin

Les Françaises disputent l'épreuve du
saut à ski sur petit tremplin. Elles sont trois à essayer de
dompter le tremplin de Russki Gorki : Lea Lemare, Julia Claire
et Coline Mattel. Avant de rêver de médaille, il faudra passer les
qualifications.

Luge féminine

Il y aura également de la luge ce
mardi, avec une Française engagée, Morgane Bonnefoy. Elle n'a plus
grand-chose à espérer dans cette compétition puisqu'au terme des
deux première manches disputées lundi, elle pointe à la 27e
position avec plus de trois secondes de retard sur la première.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers JO de Sotchi

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.