Cet article date de plus de trois ans.

JO d'hiver 2018 : les tops et les flops

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
J.O. : les tops et les flops
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Cela fait plus d'une semaine que les Jeux olympiques d'hiver de Pyeongchang (Corée du Sud) ont commencé. France 3 vous propose de faire le point avec Jean-Sébastien Fernandes, envoyé spécial sur place. 

"L'image que l'on va retenir de cette première semaine de Jeux olympiques, c'est d'abord la cérémonie d'ouverture, avec l'accueil de la soeur de Kim Jong-Un, le leader nord-coréen", explique Jean-Sébastien Fernandes, envoyé spécial à Pyeongchang (Corée du Sud). Un accueil exemplaire par la Corée du Sud, et salué comme un acte politique fort dans le monde entier. Autre point positif ici : l'organisation, les infrastructures, la circulation, l'accueil du public, la sécurité, bref, une organisation millimétrée. On s'y attendait, on n'est pas déçus."

7 médailles en une semaine, mieux qu'à Sotchi

"En revanche, il y a des bémols, poursuit le journaliste, avec, par exemple, le manque de succès populaire de ces Jeux olympiques. Les Sud-Coréens ne se sont pas déplacés en masse sur les sites, et ça s'est vu. Peut-être finalement que c'est la météo, autre bémol, qui a joué un rôle défavorable : on a frôlé cette première semaine les -21, -22, même -23°C ici", témoigne-t-il. Des températures extrêmes qui ont sans doute refroidi les ardeurs. "D'un point de vue sportif, le bilan des Français n'est pas si mauvais après une semaine : 7 médailles, dont 3 titres olympiques. Perrine Laffont a ouvert le compteur en ski de bosses. Dans la foulée, il y a eu Martin Fourcade en poursuite en biathlon, et puis Pierre Vaultier en snowboardcross, troisième titre olympique après une semaine. 7 médailles, c'est mieux que Sotchi (Russie) où après une semaine, la France ne comptait que 4 médailles", conclut le journaliste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.