Paris 2024 : Total doit "revenir autour de la table" pour être partenaire des JO, affirme François Baroin

Le président de l’Association des maires de France regrette que le groupe pétrolier ait renoncé à être partenaire des Jeux olympiques en 2024 à Paris après l'opposition d'Anne Hidalgo.

RADIO FRANCE / FRANCEINFO

Sous la pression de la maire de Paris, Anne Hidalgo, qui veut des Jeux olympiques exemplaires en matière d’écologie, Total a renoncé à être partenaire de l'évènement sportif en 2024. Une situation qu'a même regrettée Emmanuel Macron. François Baroin, maire Les Républicains de Troyes et président de l’Association des maires de France, estime, lundi 8 juillet sur franceinfo, que Total devait "revenir autour de la table".

"Le message est passé"

"C'est regrettable parce que Total est une immense entreprise. Vous avez des dizaines de milliers de personnes qui y travaillent. Leur travail n'est pas indigne. Il est simplement en transformation et Total est un acteur majeur", estime François Baroin. Pour l'élu LR, le groupe pétrolier "est quand même un fer de lance de l'industrie à la française donc ça doit être un partenaire des Jeux olympiques".

"Il faut travailler sur le calendrier, travailler sur un discours plus apaisé. Il faut être apaisant. On ne peut pas stigmatiser une entreprise comme celle-ci, dire elle n'a pas sa place aux JO", déclare François Baroin. Le maire de Troyes a cité comme exemple des partenaires traditionnels des JO comme McDonald's ou Coca Cola : "Je n'ai pas le sentiment que ce sont les acteurs de la protection de la planète matin, midi et soir. Le bilan carbone, il existe aussi pour ce type d'entreprises. Je pense que le message est passé, mais il faudra remettre autour de la table tous ces acteurs français."

François Baroin était l\'invité de franceinfo lundi 8 juillet. 
François Baroin était l'invité de franceinfo lundi 8 juillet.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)