Les Jeux olympiques se rapprochent pour Paris en 2024 après l'accord trouvé entre Los Angeles et le CIO pour 2028

Ce serait la troisième fois que la métropole californienne organise les Jeux d'été, après 1984 et 1932.

Le maire de Los Angeles (Etats-Unis) Casey Wasserman donne une conférence de presse après une session du CIO à Lausanne (Suisse), le 11 juillet 2017.
Le maire de Los Angeles (Etats-Unis) Casey Wasserman donne une conférence de presse après une session du CIO à Lausanne (Suisse), le 11 juillet 2017. (FABRICE COFFRINI / AFP)

La ville de Los Angeles (Etats-Unis) a passé un accord avec le Comité international olympique pour organiser les JO de 2028, a confirmé à l'AFP un responsable municipal, lundi 31 juillet. Ce serait la troisième fois que la métropole californienne organise les Jeux d'été, après 1984 et 1932. Cela ouvre la voie aux JO à Paris en 2024. 

"D'après les termes du contrat avec la ville hôte pour 2028, le CIO avancera des fonds au comité d'organisation de Los Angeles au vu de la période de planification plus longue" que pour les JO de 2024, et dans le but d'augmenter la participation et l'accès de la jeunesse aux sports pendant les années menant aux Jeux, précise ce communiqué du comité pour la candidature de Los Angeles.

"Un nouveau pas vers un accord qui fera trois gagnants"

De son côté, la maire de Paris Anne Hidalgo reste prudente même si elle se réjouit de cet accord.

Le CIO avait ouvert en mars dernier un groupe de travail pour examiner l'option d'une double attribution des Jeux olympiques, de 2024 et 2028. "Nous avons là une opportunité, nous avons deux excellentes candidatures de deux grands pays olympiques", avait alors déclaré Thomas Bach, le président du CIO.