Le CIO recommande un double vote pour l'attribution des JO 2024 et 2028

Le Comité olympique souhaite ainsi garantir à Los Angeles et Paris l'obtention des Jeux, soit en 2024 soit en 2028.

Le président du Comité olympique international, Thomas Bach, lors d\'une conférence de presse à Lausanne (Suisse), le 9 juin 2017.
Le président du Comité olympique international, Thomas Bach, lors d'une conférence de presse à Lausanne (Suisse), le 9 juin 2017. (FABRICE COFFRINI / AFP)

La commission exécutive du Comité international olympique, réunie vendredi 9 juin à Lausanne (Suisse), a adopté "à l'unanimité une recommandation" en faveur d'un double vote en septembre pour l'attribution des Jeux olympiques de 2024 et 2028. Le Comité souhaite ainsi garantir à Los Angeles et Paris l'obtention des JO, soit en 2024 soit en 2028. 

Avec Paris et Los Angeles, candidates à l'organisation des Jeux en 2024, "nous avons deux grands projets, deux grandes villes", a estimé le président du CIO, Thomas Bach. Il a jugé que le processus actuel de candidatures "fait trop de perdants". Paris et Los Angeles pourraient en effet renoncer à se représenter en cas de défaite, a-t-il souligné.

Des négociations avec Paris et Los Angeles ?

Cette recommandation sera soumise à la centaine de membres du CIO, convoqués en "session extraordinaire les 11 et 12 juillet à Lausanne". Si ce double vote est accepté, le choix sera effectué lors de la 130e session du CIO, le 13 septembre, à Lima (Pérou). Il restera alors à déterminer à quelle ville seront attribués les Jeux de 2024 et ceux de 2028. Paris et Los Angeles continuent en effet d'assurer qu'elles ne font campagne que pour les premiers, même si la métropole californienne ne semble pas fermée à l'organisation des JO 2028.

"Nous avons parlé avec les [deux] villes, mais nous n'avons pas négocié, a précisé Thomas Bach. C'est maintenant aux membres du CIO de s'exprimer. S'ils sont d'accord avec le principe [du double vote], alors on parlera et peut-être même que l'on négociera avec les villes candidates."