Lancement du "Club Paris 2024" : "la possibilité de vivre un moment unique" pour le directeur de cabinet de Paris 2024

Alors que ceux de Tokyo auraient dû commencer ce week-end, repoussés d'un an en raison de la crise sanitaire, le comité d'organisation des jeux français lance son "Club Paris 2024". Un événement qui permet notamment de défier les plus grands athlètes français cet été.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Parmi les défis proposés par le "club Paris 2024", la possibilité de défier Tony Parker sur le parquet dimanche 26 juillet.  (ANDREJ ISAKOVIC / AFP)

Les inscriptions sont ouvertes ! À quatre ans du début des jeux, les sportifs amateurs peuvent désormais laisser leur adresse mail sur le site Paris2024.org, afin de tenter d'obtenir quelques privilèges, comme porter la flamme olympique et paralympique, accéder aux coulisses de l'organisation des jeux, faire partie de l'équipe de volontaires ou encore défier un athlète. Première étape cet été : huit défis sont proposés, avec notamment un entraînement avec le triathlète Vincent Luis ou un 200 mètres en relais contre Florent Manaudou. 

Le premier de ces défis débute dimanche : 80 amateurs de basket affronteront Tony Parker et son équipe secrète de stars. Un événement ouvert à tous, insiste Romain Lachance, le directeur de l'engagement pour Paris 2024 : "Lorsque vous vous inscrivez, on vous demande votre motivation et, sur cette base, on va sélectionner les participants. Mais il n'y a pas de critères sportifs, on va être le plus inclusif possible."

On ne recherche pas le haut niveau pour les membres du club, pour commencer en tout cas

Romain Lachance

à franceinfo

Il n'y a donc pas besoin d'être professionnel, mais plus on bouge, plus on a de chances d'obtenir des récompenses pour les quatre prochaines années. "Aujourd’hui beaucoup de gens courent et font du vélo avec des application. Ils pourront se connecter à Paris 224 via leur application et comptabiliser des points en fonction de leur niveau de pratique", explique le directeur de cabinet de Paris 2024 Michaël Aloïsio. "Quelque part c’est ce qui leur donnera accès à la possibilité de vivre un moment unique". 

Des espaces de rencontre avec les athlètes

Le lancement de ce club de fans est également une opportunité inédite dans l'histoire olympique se félicite Tony Estanguet : "Je me souviens des Carl Lewis, des Marie-José Pérec... Tous ces champions-là pour moi étaient inaccessibles", explique le président de Paris 2024. "Lorsqu'on organisait les jeux dans un pays, il n'y avait pas la possibilité de pouvoir avoir un espace de rencontre avec ces champions". 

Si ces espaces de rencontre ont pu voir le jour, c'est aussi parce que les athlètes se retrouvent disponibles malgré eux, suite au report des JO de Tokyo. Ils veulent désormais consacrer leur temps libre à leurs fans d'après Michaël Aloïsio : "Lorsqu'on a discuté avec les athlètes, ils nous ont dit 'pour nous c’est sans doute le seul moment dans notre carrière où l'on est disponible comme ça, tous ensemble en même temps. On était prêt pour Tokyo, on était entrainé'. Je pense qu’ils ont tous été marqué par la dynamique pendant le confinement".

Beaucoup d’athlètes ont fait faire du sport aux gens en ligne. Ils ont crée ces liens avec les français qu’ils veulent prolonger en leur proposant des moments de rencontre physique

Mickaël Aloïsio

à franceinfo

Le club Paris 2024 lancera bientôt le jeu des tickers en or, cachés dans les boîtes mail des inscrits, sur le modèle du roman pour enfants Charlie et la Chocolaterie.

Club Paris 2024 : écoutez le reportage d'Emma Sarango
--'--
--'--

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.