JO : les villes s'arrachent le label Terre de Jeux 2024

À cinq ans des JO de 2024 à Paris, une compétition a déjà démarré en coulisses. Des centaines de villes se battent pour obtenir le label Terre de Jeux 2024 accordé par les organisateurs. Il permet notamment d'accueillir la préparation des athlètes.

France 2

Des sportifs olympiques fouleront peut-être la piste d'athlétisme de Romilly-sur-Seine (Aube). La ville a candidaté au label Terre de Jeux 2024. Si elle est sélectionnée, des coureurs des JO pourront venir s'entraîner sur ces huit couloirs en synthétique inaugurés en octobre. Une aubaine pour les habitants. "Tout le monde sera content", confie une habitante.

Les villes d'entraînement connues en 2020

Dans l'Aube également, Nogent-sur-Seine a passé la première étape de sélection. Maintenant, la ville doit promouvoir les JO. Pour remplacer une infrastructure vieillissante, la commune a un projet de dojo aux dernières normes internationales. Le label n'apporte pas d'argent, mais une promesse de rayonnement. L'annonce des lieux retenus comme centres de préparation sera faite lors des JO de 2020 à Tokyo (Japon).

Le JT
Les autres sujets du JT
Les anneaux olympiques sur le Trocadéro, le soir de l\'annonce de l\'organisation des Jeux olympiques à Paris en 2024, le 13 septembre 2017.
Les anneaux olympiques sur le Trocadéro, le soir de l'annonce de l'organisation des Jeux olympiques à Paris en 2024, le 13 septembre 2017. (CHRISTOPHE SIMON / AFP)