JO de Paris 2024 : le breakdance, l'escalade, le surf et le skateboard proposés comme sports invités

Il faudra attendre la validation du CIO pour savoir si ces disciplines figureront effectivement au programme de la compétition.

Une candidate lors des demi-finales de l\'épreuve de breakdance des Jeux olympiques de la jeunesse à Buenos-Aires (Argentine), le 11 octobre 2018.
Une candidate lors des demi-finales de l'épreuve de breakdance des Jeux olympiques de la jeunesse à Buenos-Aires (Argentine), le 11 octobre 2018. (FABIAN RAMELLA / AFP)

Les Jeux olympiques organisés à Paris en 2024 seront peut-être l'occasion de découvrir de nouveaux sports. Les organisateurs ont annoncé, jeudi 21 février, avoir proposé l'inscription au programme de quatre disciplines invitées : le surf, le skateboard, l'escalade et le breakdance.

Cette sélection, qui s'ajouterait aux 28 sports déjà au programme, doit encore être validée par le Comité international olympique (CIO). "Réponse en décembre 2020", a tweeté l'organisation de Paris 2024.

Des épreuves de surf à Biarritz ?

En réalité, un seul de ces sports serait une véritable première. L'escalade, le skateboard et le surf ont déjà été ajoutés au programme des Jeux de Tokyo en 2020, en compagnie du karaté et du baseball. Le breakdance, une danse acrobatique issue de la culture hip-hop, ferait lui sa première apparition. Il était déjà au programme des Jeux olympiques de la jeunesse (JOJ) de Buenos Aires en 2018, sous forme de duels ("battles") départagés par des juges. 

Le comité d'organisation de Paris 2024 avait déjà annoncé que les sports invités ne devaient pas nécessiter de nouvelles constructions d'équipements pérennes, et que le nombre total d'athlètes engagés aux JO serait plaffoné à 10 500, ce qui compliquait les chances des sports collectifs.

Pour le surf, la ville de Biarritz, alliée à trois communes landaises (Capbreton-Hossegor-Seignosse), a déjà déposé un dossier pour accueillir la discipline, tout comme Lacanau (Gironde).