JO 2021 : la musique qui accompagnera la passation entre Tokyo et Paris 2024 composée par Woodkid et enregistrée à la Maison de la Radio et de la Musique

Yoann Lemoine alias Woodkid, est depuis son album "The Golden Age" un des meilleurs ambassadeurs de la France à l'étranger. C'est lui qui a été choisi pour mettre en musique le passage symbolique de la flamme olympique. Une composition qu'il a enregistrée avec l'Orchestre national de France et la Maîtrise de Radio France.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le musicien français Woodkid lors de la soirée d'ouverture du Montreux Jazz Festival, le 2 juillet 2021. (FABRICE COFFRINI / AFP)

Il s'agit d'une avant-première musicale et sportive gardée comme un secret d'État. La musique qui accompagnera le passage de flambeau entre les Jeux olympiques de Tokyo et ceux de Paris 2024 a été enregistrée à la Maison de la Radio et de la Musique par l’Orchestre national de France, la Maîtrise de Radio France, avec une composition signée Woodkid. Cette œuvre musicale, Prologue, sera jouée lors de la cérémonie de passation, le 8 août.

Avec l'immense succès de son album The Golden Age en 2013, le compositeur et réalisateur Yoann Lemoine alias Woodkid, est devenu une star internationale. Ce qui en fait, automatiquement, un des meilleurs ambassadeurs de la France à l'étranger. Et c'est donc assez naturellement à lui qu'avait déjà été confié le projet musical derrière le film de candidature de Paris 2024.

"Un rêve d'enfant"

Pour Prologue, Woodkid explique avoir travaillé plus d'un an et demi. "C'était un défi, un honneur surtout, explique-t-il vendredi 9 juillet sur France Inter. C'était un challenge très excitant parce que c'était pour moi un rêve d'enfant de pouvoir célébrer les valeurs de l'olympisme à travers une pièce artistique".

"C'est une pièce contemporaine et un peu pop" qu'il est "fier" d'avoir composée avec les enfants de la Maîtrise de Radio France à Bondy.  Pour composer le thème, Woodkid s'est inspiré... du sport. "Ça paraît cliché mais en fait, la première vision, ça a été le sport, explique Woodkid à franceinfo. Je l'ai pensé par le mouvement, et dans l’idée plus générale que le sport, c'est une idée de répétition et d'amplification. On a écrit des mouvements répétitifs et qui s’amplifient, jusqu’à une espèce de victoire finale."

Ce mélange des genres musique-sport ravit le président du Comité d'organisation des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024. "Pour moi, ce mariage est clé, insiste Tony Estanguet à franceinfo. On voulait vraiment allier le côté grandiose de ce qu'on vous prépare à une musique du même niveau. C'est l'excellence mais aussi l'exigence."

L’ancien triple champion olympique de canoë sait que cette cérémonie de passation sera suivie par des milliers de personnes à travers le monde, ce qui, selon lui, explique le choix de Woodkid. "On s'adresse pour la première fois au monde entier. On avait envie de trouver cet artiste passionné de sport, de surprendre tout un écosystème qu’on essaie vraiment d’embarquer avec nous", raconte Tony Estanguet. Cette collaboration ne se limite pas à la musique qui sera diffusée à la fin des Jeux de Tokyo, un concert gratuit sera également organisé à Paris le 8 août prochain.

JO 2021 : la musique pour passer le relais entre les Jeux de Tokyo et Paris 2024 composée par Woodkid et enregistrée à la Maison de la Radio et de la Musique
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers JO de Paris 2024

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.