"Il faudrait mettre de l'argent pour préparer les JO" : Teddy Riner s'inquiète de la baisse du budget du ministère des Sports

Dans une lettre de cadrage envoyée fin juillet, Matignon fixait le budget du ministère des Sports à 450 millions d'euros, soit une nouvelle diminution de 30 millions.

Teddy Riner à l\'Insep (Paris), le 13 mars 2018.
Teddy Riner à l'Insep (Paris), le 13 mars 2018. (PHILIPPE MILLEREAU / DPPI MEDIA / AFP)

"C'est inquiétant." Alors que fin juillet, une baisse du budget du ministère des Sports était annoncée, Teddy Riner a plaidé, dimanche 23 septembre, pour que "toutes les chances" soient mises du côté du sport français pour les Jeux olympiques à Paris"On sait que 2024 approche et [on] entend des suppressions, alors qu'il faudrait peut-être mettre de l'argent pour préparer ces Jeux olympiques, mettre toutes les chances de notre côté", a expliqué Teddy Riner, en marge de la signature d'un partenariat avec un nouveau sponsor, rappelant l'objectif de 80 médailles lancé par l'ancienne ministre des Sports, Laura Flessel.

"Il ne faut pas oublier une chose : on a les Jeux de 2024, il faut faire ce qu'il faut pour aller chercher une belle moisson", a ajouté le double champion olympique (2012, 2016) et décuple champion du monde des lourds.

Le monde du sport mobilisé

Quelques jours avant lui, le détenteur du record du monde du décathlon Kevin Mayer s'inquiétait lui aussi de cette baisse. Le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) a également lancé vendredi une pétition nationale pour des moyens budgétaires "à la hauteur" pour le sport. Cette pétition totalisait plus de 140 000 signatures dimanche en début de soirée.