Le gouvernement met les sportifs à la diète

Matignon souhaite imposer une cure d’amaigrissement au ministère des Sports. Des voix s’élèvent contre cette volonté.

Voir la vidéo
FRANCE 3

80 médailles olympiques pour le sport français. Encore jamais atteint, il s’agit de l’objectif annoncé pour les Jeux olympiques de Paris, en 2024. Problème : les athlètes tricolores auront-ils vraiment les moyens financiers d’accomplir ces ambitions ? L’Agence France-Presse, annonce que Matignon a demandé au ministère des Sports de se serrer la ceinture. Conséquent, l’effort financier demandé s’élève à 30 millions d’euros, pour un budget global de 450 millions d’euros.

Des opposants au projet de Matignon

Autre exigence : la suppression de 1600 postes de conseillers techniques sportifs. Rémunérés par l’État, ces derniers travaillent auprès des fédérations. Ils encadrent, au sommet, les équipes de France et à la base, le monde amateur. Pour l’un d’entre eux, supprimer l’encadrement, c’est perdre des dénicheurs de talents. Aujourd’hui le sport français met en avant son bilan économique, à l’image de l’organisation de l’Euro 2016 de football, qui a rapporté plus de 1,2 milliard d’euros à l’économie française. Pour ses représentants, le sport n’est pas une charge mais un investissement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Roxana Maracineanu, ministre des Sports, quitte l\'Elysée, le 5 septembre 2018.
Roxana Maracineanu, ministre des Sports, quitte l'Elysée, le 5 septembre 2018. (MAXPPP)