Épreuves de surf aux JO 2024 : pas de candidature commune pour Biarritz et les Landes

Selon une information de France Bleu Gascogne, la ville de Biarritz a finalement décidé de déposer son propre dossier. 

Un surfer à Biarritz - Image d\'illustration. 
Un surfer à Biarritz - Image d'illustration.  (MAXPPP)

Les Landes et la ville de Biarritz ne feront pas candidature commune pour accueillir les épreuves de surf des Jeux olympiques 2024, révèle France Bleu Gascogne samedi 13 juillet. La ville de Biarritz a finalement décidé de déposer son propre dossier. Les Landes en déposeront donc un à part, dès lundi, assure le président du département des Landes, Xavier Fortinon, déçu par la décision de Biarritz.

C'est Biarritz qui nous a sollicité il y a plusieurs mois pour qu'on présente une candidature ensemble. Quoi qu'il arrive, nous avions prévu de déposer un dossier de notre côté.Xavier Fortinon, président du département des Landesà France Bleu Gascogne

L'idée d'une candidature commune était logique puisque les spots de surf d'Hossegor-Capbreton-Seignosse sont "sportivement" les plus intéressants, mais les Biarrots ont des infrastructures hôtelières plus importantes, selon Xavier Fortinon. Le comité olympique impose que les épreuves se déroulent à un seul endroit. C'est ce qui a poussé Biarritz à déposer son propre dossier. Si les Landes sont choisies, il n'y aurait pas de surf à Biarritz.

Cinq candidates

Les communes ont jusqu'au 15 juillet pour se déclarer officiellement candidates. Il y aura donc cinq prétendants : La Torche dans le Finistère, Lacanau en Gironde, Tahiti, Capbreton-Seignosse-Hossegor, et enfin Biarritz. La municipalité de Biarritz a affirmé que si elle n'était pas choisie, elle était prête malgré tout à épauler la candidature landaise pour accueillir les infrastructures. Le dépôt définitif des dossiers est prévu le 30 septembre.