DIRECT. Jeux olympiques de 2024 : suivez en direct la conférence de presse du président du CIO

Après Los Angeles, la délégation française est montée sur scène pendant une heure et quart, à Lausanne, pour défendre son projet.

Ce direct est terminé.

Ce qu'il faut savoir

Dernier virage avant le sprint pour Paris et Los Angeles. Les deux villes ont présenté, mardi 11 juillet, devant les membres du Comité international olympique (CIO), leur dossier de candidature à l'organisation des JO 2024. "J'ai été très fier d'accompagner cette équipe. (...) Nous avons fait preuve d'une grande unité", a lancé Emmanuel Macron à la sortie de l'oral de la délégation française. La journée s'achève par une conférence de presse de Thomas Bach, le président du CIO, que vous pouvez suivre en direct sur franceinfo.

Deux oraux d'une heure et quart. Le grand show olympique a commencé à 9 heures à Lausanne (Suisse) avec la présentation, à huis clos, du projet californien. La délégation parisienne est, elle, montée sur scène à 10h30, là aussi loin des regards des journalistes.

Macron "ne veut pas perdre". Lors d'une conférence de presse, le président de la République a assuré de sa détermination à l'emporter : "On ne veut pas perdre une quatrième fois".

Une double attribution ? Après cette matinée chargée, le CIO se réunira en session extraordinaire pour discuter d'une éventuelle double attribution des Jeux 2024 et 2028 en septembre. Sauf très improbable renversement de situation, le principe devrait être approuvé.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #JO2024

21h02 : Je suis contre les Jeux olympiques en France qui coûtent extrêmement cher, des milliards, alors que la France est fauchée et que depuis des années les Français sont de plus en plus plumées par les gouvernements qui font des dépenses énormes dans n'importe quoi et, entre autres, s'en mettent plein les poches.

21h01 : Pour les JO, toutes les villes candidates qui ont fait un référendum pour prendre leur décision finale ont eu un résultat négatif et se sont retirées. Hambourg Budapest Rome etc. Si demain un référendum avait lieu ici ce serait le me résultat. Les décideurs ne sont pas les payeurs. Les jeux sont une gabegie de fric pendant que des Français crèvent de faim. Choquant simplement !

21h00 : Les jeux vont profiter au seul périmètre du grand Paris, payés par tous les Français. Les miséreux de la Creuse ou d'ailleurs vont mettre la main à la poche pour payer ce dont ils ne profiteront jamais. Les jeux c'est une affaire de bobos.

20h58 : C'est sûr, les Jeux olympiques seront bien organisés à Paris. Reste à savoir si ce sera en 2024 ou en 2028. En tout cas, dans les commentaires, cette actualité continue de vous faire réagir.

18h56 : Je suis très content que la France organise les jeux. Un seul bémol c'est le coût mais je pense que Macron qui était banquier sait où il va.

18h55 : Pour un peu , la France se serait trouvée seule pour les 2 dates. Il n y a pas foule de candidats en raison de la gabegie financière des JO. Les JO c'est un cadeau empoisonné.

18h54 : J'aurai 70 ans en 2024 et j'ai toujours rêvé d'assister aux JO. Je suis heureuse tout simplement. Voilà

18h53 : Vous êtes toujours divisés dans les commentaires sur l'organisation des Jeux olympiques à Paris.

18h52 : La conférence de presse de Thomas Bach et des maires de Paris et Los Angeles est terminée. Il faudra désormais attendre septembre prochain pour savoir si Paris organisera les JO en 2024 ou en 2028.

18h49 : " Nous devons maintenant travailler à un accord tripartite avec le CIO et le maire de Los Angeles."

18h47 : "Nous voulons revenir avec les Jeux à Paris, nous l'attendons depuis 100 ans."

18h42 : "Nous pensons que nous avons à offrir plus que n'importe quelle ville."

18h38 : "C'est une journée historique pour ces deux merveilleuses villes que sont Paris et Los Angeles."

18h36 : "Nous travaillons à réduire les coûts pour les prochaines organisations des JO."

18h33 : "Je tiens à féliciter les maires des deux villes pour ce magnifique travail. Les deux présentations étaient époustouflantes."

18h34 : Vous pouvez regarder en direct la conférence de presse du président du CIO et des délégations de Los Angeles et de Paris.

18h27 : Bien sûr @armen, je vous propose de retrouver l'implantation de ces sites sur notre carte.


18h27 : 95% des installations sont construites ! Pouvez-vous nous dire où sont ces lieux ? Merci .

17h43 : Bravo Paris! N'en déplaise aux grincheux... ;-)

17h41 : Yes yes yes ❤

17h40 : Après 3 tentatives infructueuses, le jury a eu pitié de nous :-) En plus, j'ai l'impression que les pays intéressés par cette organisation ne courent plus les rues...

17h40 : Très mauvaise nouvelle!!!

17h48 : Bravo Paris ! Les Jeux de retour en France, enfin..

17h39 : Dans les commentaires, le retour des Jeux à Paris est diversement accueilli.

17h23 : Cette "double attribution" des deux olympiades était attendue, comme nous vous l'expliquions dans cet article.

17h22 : C'est officiel. Paris et Los Angeles assurés d'organiser les Jeux en 2024 ou 2028.

17h15 : Je ne peux pas vous répondre avec précision @anonyme, mais la décision est attendue en début de soirée. La chaîne franceinfo (canal 27 ou ici) prendra l'antenne à 18h25 pour suivre cet événement.

17h14 : A quelle heure aura lieu le vote du CIO sur la double attribution 2024-2028 ?

13h41 : @J&J : Le Comité d'organisation a commandé une étude au Centre de droit et d'économie du sport (CDES) de Limoges (Haute-Vienne). Ce dernier estime que les Jeux pourraient apporter entre 5,3 milliards et 10,7 milliards d'euros de retombées économiques, principalement pour le secteur du bâtiment et du tourisme.

13h41 : Avez-vous une idée sur ce que peut rapporter financièrement les JO (sponsors, droits tv, ect ...) ?

13h41 : @anonyme : Le budget est estimé à 6,2 milliards d'euros, un chiffre qui va très probablement gonfler au rythme des dépassements budgétaires. Comme le montre ce graphique, le coût final des Jeux dépasse généralement le budget initial.

13h40 : Bonjour, pourriez-vous nous indiquer le chiffrage du projet Paris 2024 - SVP ?

13h59 : Voici les contenus qui vous intéressent le plus sur notre site en ce moment :

Notre direct consacré au grand oral du comité d'organisation de Paris 2014 devant le CIO.

Notre enquête sur le dilemme des parents de jihadistes.

Notre information sur les tags sur la maison du secrétaire d'Etat Christophe Castaner.

13h19 : La conférence de presse se termine sur cette image... étonnante.



(FRANCEINFO)

13h13 : "Nous n'allons pas construire d'éléphants blancs [ces infrastructures qui ne servent qu'une fois et tombent en ruines après les Jeux] avec ce projet."

13h12 : "Sur ce sujet, vous pouvez décider que tout va mal. On connaît les difficultés mais on les relève. Le gouvernement, sur différents sujets, prend ses responsabilités et affronte le réel. Mais il n'affronte pas le réel en décidant que plus rien n'est possible".





Le président de la République est interrogé sur le coût de ces Jeux dans une période de réduction budgétaire.

13h07 : "Le terrorisme, c'est un risque mondial. Toutes les grandes villes sont touchées (...) Après les attaques terroristes, nous avons réagi et nous n'avons jamais cessé d'organiser des événements : la COP21, l'Euro 2016..."


Le président de la République est interrogé sur le risque terroriste.

13h07 :

"Je ne mésestime en aucun cas les résistances qu'il peut y avoir. Mais nous sommes prêts et c'est le bon moment. Les sondages montrent que les Français sont prêts pour cette candidature."

13h04 : "C'est bon pour un pays de se mobiliser pour un projet. Il n'y a pas que ça mais c'est fondamental. Nos concitoyens ont envie d'être fiers de leur pays."

13h01 : "Je dois dire que j'ai été très fier d'accompagner cette équipe". Si vous avez manqué la déclaration d'Emmanuel Macron à la sortie de l'audition avec le CIO, la voici.



13h00 : "Il faut saluer le travail du CIO. Son président a eu raison d'engager une discussion sur une double attribution. Être ville candidate, c'est prendre un risque important (...) S'engager pour qu'il n'y ait que des gagnants est une démarche que je soutiens très fortement."

12h58 : "Il n'y a aucune volonté de présenter notre candidature contre ou en réaction à ceci ou cela."





Le président dément que la candidature de Paris se veuille une candidature anti-Trump. Emmanuel Macron avait parlé d'"ouverture" et de "repli sur soi" dans de précédentes déclarations.

12h58 : "Notre objectif est de défendre la candidature pour 2024."


Le président du Comité d'organisation insiste sur le fait que Paris préférerait organiser les Jeux en 2024 et pas en 2028.

12h53 : "Le peuple français est prêt à accueillir ces Jeux. Je ne serais pas là sinon."

12h52 : "Vous avez raison de rappeler qu'on a perdu plusieurs fois. On ne veut pas perdre une quatrième fois. Je suis ici pour montrer que les autorités françaises soutiennent ce projet."



La première question est pour le président de la République.

12h49 : La deuxième conférence de presse de la délégation française débute. Vous pouvez la suivre en direct sur notre site.

12h36 : Je réside à Paris 17e, j'ai plus d'une heure de transport matin et soir pour travailler, si les JO se font à Paris, j'ai un peu peur de l'ambiance en ville, dans les transports, sortir le soir... Mais bon, on peut prendre sur soi ! Je suis Parisien mais Français avant tout... Alors oui pour Paris !!!!!