JO 2016 : "le rêve olympique est gâché par ce public brésilien", déclare Renaud Lavillenie

Après sa déception en finale des Jeux Olympiques, le perchiste français Renaud Lavillenie s'est confié à France 2.

Cette vidéo n'est plus disponible

"Je ne peux pas me cacher de la déception du manque de respect total du public qui est indigne d'un stade olympique", déclare le Français Renaud Lavillenie au micro de France 2. Lundi 15 août, lors de la finale du saut à la perche aux Jeux Olympiques de Rio (Brésil), Renaud Lavillenie a été sifflé par le public souhaitant voir la victoire du perchiste brésilien, Thiago Braz Da Silva. "Je comprends que le public soit pour Thiago, mais je ne comprends pas que le public soit contre les adversaires de Thiago", poursuit Renaud Lavillenie.

"Je ne peux pas rester insensible" aux sifflets

Le Français se dit frustré de voir de telles réactions dans un stade olympique. "Le rêve olympique est gâché par ce public brésilien. Heureusement qu'il y avait le public français qui était là pour m'encourager, mais il ne faisait pas le poids. Je ne peux pas rester insensible à ça", déplore Renaud Lavillenie qui a tout de même décrocher la médaille d'argent, ce lundi 15 août.

Le JT
Les autres sujets du JT
Renaud Lavillenie à Pékin (Chine), lors des mondiaux d\'athlétisme, le 24 août 2015. 
Renaud Lavillenie à Pékin (Chine), lors des mondiaux d'athlétisme, le 24 août 2015.  (MICHAEL KAPPELER / DPA)