Cet article date de plus de quatre ans.

JO 2016 : la nageuse chinoise Fu Yuanhui brise un tabou en évoquant ses règles à la télévision

La jeune sportive de 20 ans était apparue fatiguée, samedi. Le relais chinois avait alors terminé quatrième à l'issue de la finale du 4x100 mètres quatre nages dames.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La nageuse chinoise Fu Yuanhui pose avec sa médaille de bronze aux Jeux olympiques de Rio (Brésil), le 8 août 2016. (GABRIEL BOUYS / AFP)

Déjà une icône en Chine, Fu Yuanhui s'attire désormais les faveurs des internautes. La nageuse chinoise est saluée pour son franc-parler, après avoir évoqué ses règles à la télévision lors des Jeux olympiques de Rio (Brésil), samedi 13 août.

Ce jour-là, la jeune sportive de 20 ans apparaît fatiguée et le relais chinois termine quatrième à l'issue de la finale du 4x100 mètres quatre nages dames. "Je n'ai pas bien nagé, confie-t-elle, essouflée, en direct à la télévision chinoise. Je suis indigne de mes coéquipières." La journaliste lui demande alors si elle avait mal au ventre. Fu Yuanhui répond par l'affirmative.

Mes règles ont commencé hier, alors je me sens particulièrement fatiguée. Mais ce n'est pas excuse, je n'ai quand même pas assez bien nagé.

Fu Yuanhui, nageuse

à la télévision chinoise

Une déclaration applaudie sur le web

Cette déclaration spontanée n'a rien d'anodin en Chine, analyse le Guardian (en anglais). Seules 2% des femmes y utilisent des tampons, en raison d'une forte résistance culturelle et d'une mauvaise éducation sexuelle, selon une récente étude citée par le journal. Mais Fu Yuanhui a suscité une avalanche de messages de soutien sur les réseaux sociaux.

"Quand j'ai mes règles, je ne peux parfois pas marcher droit ou respirer. Et tu arrives à nager, chapeau !", écrit une utilisatrice du réseau social chinois Weibo. "J'ai bien entendu, elle a parlé des règles là ? Cette nana a vraiment le courage de parler de tout", s'amuse un autre.

Un phénomène en Chine

Depuis quelques jours, Fu Yuanhui est devenue un véritable phénomène en Chine. Ses manifestations de joie exubérantes après avoir battu son record personnel en demi-finale du 100 mètres dos, puis décroché le bronze, lui valent désormais six millions d'abonnés sur Weibo. Une foule de fans est venue l'accueillir mardi à l'aéroport de Pékin, à son retour de Rio, beaucoup voulant leur selfie avec la nageuse.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.