Cet article date de plus de dix ans.

Dopage: Grégory Baugé déchu de son titre de champion du monde de vitesse individuelle

A l'origine de cette affaire, une suspension appliquée avec effet rétroactif pour manquement aux obligations de localisation prévues par le règlement antidopage. Cette sanction entraîne également pour la France la perte du titre mondial de la vitesse par équipes, que Baugé avait conquis avec deux coéquipiers, Kévin Sireau et Michael d'Almeida.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Jerry Lampen Reuters)

En prononçant la déchéance de ce titre de champion du monde, l'Union cycliste internationale tire les conséquences d'une décision de suspension prononcée en novembre par la Fédération française de cyclisme :   "L'UCI a communiqué aujourd'hui à la FFC que tous les résultats obtenus par le coureur et par toute équipe dont il fut membre pendant cette période sont nuls par effet de la suspension imposée par cette décision. L'UCI doit donc corriger les classements des épreuves auxquelles Grégory Baugé a participé dans la même période".

Cette suspension d'un an décidée par  la commission de discipline de la Fédération française de cyclisme est en fait déjà terminée puisque qu'elle commençait au 23 décembre 2010.

En piste quand même pour les JO?

Grégory Baugé perd donc le titre de la vitesse conquis lors des Mondiaux 2011 d'Apeldoorn mais il préserve théoriquement ses chances pour les Jeux Olympiques de Londres où il est l'un des meilleurs espoirs français.

  "Il faut être lucide, Greg n'a pas d'équivalent. Sans lui, on pourrait jouer seulement l'argent ou le bronze " avait affirmé il y a quelques semaines la DTN, Isabelle Gautheron.

Grégory Baugé devrait donc renouer  avec la compétition début février à l'occasion des Prémondiaux de Bordeaux.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.