REPLAY. JO d'hiver 2018 : revivez la cérémonie d'ouverture à Pyeongchang

Du 9 au 25 février, 2 900 athlètes sont en compétition aux Jeux olympiques d’hiver à Pyeongchang (Corée du Sud).

Voir la vidéo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce qu'il faut savoir

C’est parti ! Les 23es Jeux olympiques d'hiver s'ouvrent vendredi 9 février, à Pyeongchang (Corée du Sud). Quatre-vingt-douze pays participent à l’événement et près de 2 900 athlètes s'apprêtent à défiler, lors de la cérémonie d’ouverture, que vous pouvez voir en direct à partir de 11h45 sur notre site franceinfo.fr.

Nouveau record de médailles ? Emmenée par son porte-drapeau Martin Fourcade, la délégation française compte une centaine de représentants, contre 114 lors des précédents Jeux d’hiver de Sotchi. En 2014, la France avait récolté 15 médailles dont 4 en or, son meilleur bilan de l’histoire des Jeux d’hiver.

Les chances tricolores. La France misera sur le biathlon et son numéro un mondial Martin Fourcade, doublement sacré à Sotchi. Il tentera de glaner au moins une médaille d’or pour rejoindre Jean-Claude Killy, aujourd'hui l'athlète tricolore le plus titré aux Jeux d’hiver. La championne du monde de slalom géant Tessa Worley est l'autre grand espoir français, tout comme les patineurs Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron.

Trêve olympique. Après plusieurs mois de fortes tensions internationales entre la Corée du Nord et ses voisins, des tractations ont finalement abouti à la participation de ce pays banni de la communauté internationale : 22 sportifs de Corée du Nord se joindront aux 121 athlètes sud-coréens pour un défilé commun, drapeau de l’unification coréenne au vent.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #JO

22h50 : C'est l'invitée surprise de ces Jeux Olympiques. Qui est Kim Yo-jong, la mystérieuse sœur de Kim Jong-un ?

(GUILLEMETTE JEANNOT / FRANCEINFO)

19h27 : "Mon parcours prouve que les immigrants illégaux, ceux qui viennent pour fuir la misère, sont des gens bien. Et quand quelqu’un croit en eux, ils peuvent faire de grandes choses."

L'histoire d'Akwasi Frimpong est par bien des aspects extraordinaire : il a grandi dans la misère au Ghana, a émigré clandestinement à 5 ans aux Pays-Bas, dont il a failli porter les couleurs aux Jeux de Londres. Finalement, c'est sous les couleurs du Ghana qu'il va faire ses débuts aux Jeux. Un témoignage à retrouver dans notre article consacré aux athlètes inattendus des JO.

18h20 : "Franchement, je me vois mal bûcher mon algèbre le soir au village olympique."

Le skieur acrobatique Nico Porteous n'a que 16 ans, et donc forcément quelques obligations scolaires en plus de ses compétitions à Pyeongchang. "Je participe à des manches de Coupe du monde depuis que j’ai 13 ans, donc je suis habitué à voir des types qui font deux têtes de plus que moi sur la ligne de départ, souffle-t-il, un brin blasé. Un témoignage à retrouver dans notre article consacré aux athlètes inattendus des JO.

18h12 : Bloqués par la neige à Paris, Nelson Monfort et Philippe Candeloro ont raté les premières épreuves de patinage. Mais rassurez-vous, ils sont finalement arrivés aujourd'hui.

17h50 : Vous avez raté la cérémonie d'ouverture des Jeux d'hiver ? Pas de panique : vous pouvez soit la revoir en intégralité en cliquant ici, soit lire notre article sur ce qui fallait en retenir en cliquant là.

17h37 : Bien sûr, @anonyme ! Ils auront lieu du 9 au 18 mars. Seront au programme le biathlon, le curling en fauteuil, le hockey sur luge, le ski alpin, de fond, et le snowboard. Les épreuves seront diffusées sur France télévisions : je vous invite à consulter le programme sur le site de France Paralympique.

17h37 : Est-ce qu’il y a des JO paralympiques ? Si oui, quelles en sont les épreuves ?

17h27 : Petite erreur sans gravité à la télévision coréenne. La chaîne MBC, qui diffusait la cérémonie d'ouverture des Jeux d'hiver, a ajouté le drapeau russe sur le bandeau présentant la délégation française.

16h45 : "C'est un sport nerveux, mental, qui demande des réflexes, sans doute pas autant physique qu'un autre mais il faut pouvoir tenir la cadence. Quand je suis à fond sur Overwatch, je me tue, je n'ai plus de jus au bout d'un moment."

Alors que le Jeux d'hiver ont officiellement commencé aujourd'hui, le champion d'athlétisme Christophe Lemaitre évoque dans un entretien à L'Equipe son autre passion : l'e-sport, et notamment le jeu vidéo de tir en équipe Overwatch.

16h17 : Tout le monde a comparé l'exploit des bobeuses nigérianes, qui se sont qualifiées pour les Jeux pour la première fois, à celui de l'équipe jamaïcaine de 1988, passée à la postérité grâce au film Rasta Rockett. Moi y compris. "On nous l’a faite un million de fois", soupire Seun Adigun, la pilote du bob nigérian. "Mais si on se souvient de nous comme on se souvient de l’exploit des bobeurs jamaïcains trente ans plus tard, je signe." Un témoignage à retrouver dans notre article consacré aux athlètes inattendus des JO.

14h50 : Le président du Comité d'organisation des Jeux de 2024, Tony Estanguet, n'a pas résisté à l'envie de faire un selfie lors du passage de la délégation française pendant la cérémonie d'ouverture.

14h42 : J'ai demandé à Bruno Marcotte, qui a entraîné le couple qui défendra les couleurs de la Corée du Nord en patinage artistique, comment ça se passait autour des deux athlètes. Y avait-il une armée de gros bras à leurs côtés ? "Là, vous me racontez un film d’espionnage sur les Russes dans les années 1970 !", m'a-t-il répondu. Un témoignage à retrouver dans notre article consacré aux athlètes inattendus des JO.

14h26 : Très belle cérémonie d'ouverture des JO pleine de poésie, un régal pour les yeux avec en prime ce symbole très fort des deux Corée unies pour le sport.

14h26 : Bravo pour cette cérémonie. Très réussie.

14h19 : Et voici le dernier moment fort de cette cérémonie d'ouverture, lorsque deux hockeyeuses de l'équipe unie de Corée ont participé à l'allumage de la flamme olympique.


14h09 : Et voici les images de l'arrivée du drapeau olympique.


14h11 : Le magazine Time dresse sa liste des 31 sportifs à suivre lors de ces Jeux. On n'y trouve que deux Français, Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, patineurs artistiques de leur état.

13h54 : Lee Hee-beom, président du comité d'organisation des JO de Pyeongchang, a salué l'ouverture de ce qu'il a appelé les "Jeux de la paix".


13h42 : Les Jeux olympiques d'hiver de Pyeongchang sont officiellement ouverts.

13h50 : C'était le moment fort de cette cérémonie d'ouverture. Les sportifs de Corée du Nord et de Corée du Sud ont défilé ensemble, sous le regard du président de la Corée du Sud et de la soeur de Kim Jong-un, le leader de la Corée du Nord. Voici les images.


13h20 : Sans doute parce que les délégations s'y installaient après avoir défilé, chers lecteurs 😉


13h20 : C'est moi ou les gradins sont à moitié vides ?

13h20 : On a l'impression que les tribunes sont vides dans ce stade.

13h15 : Les sportifs de Corée du Nord et de Corée du Sud défilent ensemble à Pyeongchang.

13h50 : Ça y est ! La délégation française a défilé lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux. Revoici la séquence.


13h50 : Il a une nouvelle fois fait sensation. Pita Taufatofua, qui avait déjà porté le drapeau des Tonga aux Jeux de Rio en tant qu'athlète de taekwondo, défile à nouveau torse nu. Il concourra cette fois en tant que skieur de fond. Pourquoi pas.


13h50 : Les Russes, dont le pays est banni pour dopage institutionnalisé, ont défilé sous la bannière olympique. Ils sont finalement 168 à pouvoir participer aux Jeux.



(FRANCE TELEVISIONS)

13h51 : Les délégations défilent désormais, à l'image de l'équipe du Mexique 🇲🇽. Continuez à suivre avec nous la cérémonie d'ouverture en direct !


12h31 : Parce que la France a une longue histoire liée à l'olympisme, @anonyme ! Le Comité international olympique a notamment été fondé par Pierre de Coubertin. L'article 23 de la charte olympique (PDF) indique ainsi que les langues officielles du CIO sont le français et l'anglais.

12h31 : Pourquoi c’est en français?

12h21 : Des figurants ont formé une partie du drapeau sud-coréen lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux de Pyeongchang.



12h28 : Shiva Keshavan, le lugeur indien qui disputera ses quatrièmes Jeux, s'entraîne avec les moyens du bord, sur les routes goudronnées de l'Himalaya, l'été, au milieu des voitures : "Le pire, ce n’est pas de devoir passer entre les voitures, mais les nids-de-poule." Un témoignage à retrouver dans notre article consacré aux athlètes inattendus des JO.

12h15 : La cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Pyeongchang a donc débuté sous une pluie d'étoiles artificielles 💫 🌟 Suivez la en direct et en vidéo sur franceinfo !


11h56 : "La délégation est forte et ambitieuse. Elle a des cadres dans presque toutes les disciplines, que ce soit en ski alpin, en freestyle, en fond, sur la glace... C'est une équipe de France qui a des athlètes talentueux et qui a une génération un peu dorée."

Le porte-drapeau de la délégation tricolore, Martin Fourcade, a répondu aux questions de franceinfo, hier, et affirmé son ambition pour ces Jeux d'hiver.




(MAXPPP)



11h45 : La cérémonie d'ouverture, à Pyeongchang, va bientôt débuter. Vous pouvez la regarder en direct, par ici.



(FRANCK FIFE / AFP)

11h41 : A quelle heure se lever ? Quelle chaîne regarder ? Francetvsport vous explique dans cet article comment suivre toute la compétition, couverte en exclusivité par France Télévisions.

11h18 : Les Norvégiens ont de quoi faire une très grosse omelette, à Pyeongchang. Une petite erreur de traduction s'est glissée dans un bon de commande de 1 500 œufs.

11h04 : Dans les rues de Séoul, le reporter de franceinfo a rencontré les sosies de Donald Trump et Kim Jong-un, qui semblaient très copains.

11h51 : Pour la cérémonie d'ouverture, les organisateurs des JO ont prévu des kits anti-froid à distribuer aux spectateurs. Bonnet, coussin chauffant, chaufferette pour les mains… Il fait autour de -10°C à Pyeongchang en ce moment.



(MICHAEL KAPPELER / DPA / AFP)

09h58 : Elle est la première membre de la dynastie régnante nord-coréenne à se rendre en Corée du Sud. Kim Yo-jong, la petite sœur de Kim Jong-un, affirme un peu plus sa montée en puissance au sein du régime. (Elle est au centre, sur la photo.)



(Dong-A Ilbo / AFP)