Aux JO, Paul McCartney chante pour moins de deux euros

Tous les artistes invités à se produire lors de la cérémonie d'ouverture ont perçu une somme symbolique. 

L\'ex-Beatle Paul McCartney a entonné ses tubes lors de la cérémonie d\'ouverture des Jeux olympiques de Londres, le 27 juillet 2012. 
L'ex-Beatle Paul McCartney a entonné ses tubes lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Londres, le 27 juillet 2012.  (REUTERS)

Une livre sterling (1,30 euro). C'est la somme dérisoire qu'ont perçu Paul McCartney, les Arctic Monkeys ou encore Dizzee Rascal pour entonner leurs tubes lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Londres vendredi, rapporte lundi 30 juillet le magazine musical Rolling Stone (lien en anglais)

Les cachets sont avant tout symboliques. Les contrats ont surtout été établis par le Comité d'organisation "pour [que les artistes] soient couverts [au niveau des assurances]. De fait, les principaux talents ont offert leurs services gratuitement" ou presque, explique une porte-parole citée par le Journal du Dimanche. De manière générale, l'hebdomadaire rappelle que des milliers de volontaires employés sur l'ensemble des sites olympiques ne reçoivent rien en échange. Selon lui, certains ont même dû accepter de se payer un hébergement.