Jeux olympiques de Berlin : "Il y avait des drapeaux à croix gammées partout"

Nöel Vandernotte est le plus jeune médaillé de l'histoire des Jeux. En 1936, il participait à ses premiers JO, il avait alors 12 ans et c'était à Berlin, sous le regard d'Adolf Hitler.

(Salut hitlérien de la foule lors de la cérémonie d'ouverture des JO de Berlin en 1936 © MaxPPP)

Aujourd'hui,  Noël Vandernotte est âgé de 92 ans. En1936, il a gagné deux médailles de bronze en aviron. Les Jeux, "c'était pour moi une découverte (...) je me rappelle du départ de la gare du Nord, c'était la curiosité tout le long du parcours, on traversait des villages dans un train spécial " raconte Noël Vandernotte.

Le rameur n'oubliera jamais l'ambiance et la démonstration de force de l'Allemagne nazie.

"Il y avait des drapeaux à croix gammées, partout, partout (...) j'avais tellement été impressionné de voir toutes ces troupes défiler dans les rues (...) on voyait des chars, on voyait des avions dans l'air , (...) la jeunesse nazie, il fallait voir c'était impressionnant ".

"Il va y avoir la guerre " avait confié Noël Vandernotte à ses proches en rentrant des JO en 1936

L'ancien sportif se souvient également de ce qu'il a ressenti et confié à son entourage en rentrant en France : "Je leur avais dit : 'Il va y avoir la guerre, ça c'était mon mot principal '".

Des Jeux olympiques lors desquels, malgré ses médailles, il n'est jamais monté sur le podium, "les cérémonies protocolaires se faisaient au stade, personne ne nous avait prévenu, le soir on est rentré, on s'est mis à table (...) c'est là que des rameurs et des dirigeants nous ont amené nos médailles ".

L'ex-champion raconte son histoire et son entrée dans la résistance dans son livre "L'extraordinaire destin du plus jeune médaillé olympique de l'histoire", aux éditions Atlantica.