"Je me suis dit que c’était sévère, quand même" : un espoir français du tennis de table exclu de l’Insep pour une cigarette

Le pongiste Myshaal Sabhi a été surpris en train de fumer, ce qui est interdit par le réglement de la pépinière de formation du sport de haut niveau en France.

Article rédigé par
Alexandre Blanc - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'Institut national du sport et de l'éducation physique, dans le bois de Vincennes. (FREDERIC DUGIT)

Son rêve de participer aux JO de Paris 2024 se complique à cause… d’une cigarette. Talentueux joueur de tennis table, Myshaal Sabhi, 16 ans, ne peut plus poursuivre sa formation à l'Institut national du sport, de l'expertise et de la performance (Insep), le centre de formation qui accueille les futurs grands champions sportifs. L'adolescent en a été exclu après avoir été vu en train de fumer au sein de l'établissement.

Et pourtant tout avait bien commencé. Champion de France junior en titre et vice-champion d'Europe cadet, Myshaal Sabhi est entré à l'Insep en septembre 2019 et avait encore à l'automne dernier les honneurs d'une double-page dans le magazine interne. Mais en décembre dernier, Myshaal est surpris en train de fumer une cigarette devant le lycée, ce qui est interdit par le règlement de l’Insep. La sanction tombe. Immédiate. C’est l’exclusion. La décision est prise par le directeur technique national du tennis de table français en personne. 

"Je me suis dit que c’était sévère, quand même. Mais il faut l’accepter, dit aujourd'hui Myshaal Sabhi, avec recul. Au fond de moi, c’est une bonne décision car un sportif ne devrait pas fumer. J’ai fait une bêtise et je l’assume." 

Je vais tout faire pour revenir [à l’Insep] l’année prochaine. J’ai des chances d’être réintégré si je fais mes preuves et que tout se passe bien

Myshaal Sabhi

à franceinfo

En attendant cette éventuelle réintégration, Myshaal Sabhi devra faire son retour à la compétition en février. Malgré son exclusion, il reste sélectionnable en équipe de France, et garde le même objectif : participer aux Jeux Olympiques de Paris 2024. D'ici là, il faudra obtenir des résultats internationaux en seniors, une catégorie qu'à seulement 16 ans, il fréquente depuis déjà un an.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.