Cet article date de plus de trois ans.

Italie - Ranieri : "Si on m'appelle pour devenir sélectionneur, j'y vais"

Dans une interview donnée à Sky Sports Italia, Claudio Ranieri s'est dit prêt à prendre les rênes de la sélection italienne si on le lui demandait.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Claudio Ranieri. (LOIC VENANCE / AFP)

L'Italie manquerait-elle à Claudio Ranieri ? Solide 5e de Ligue 1 avec Nantes, l'entraîneur transalpin a pourtant révélé mercredi dans une interview à Sky Sports Italia qu'il songerait à la sélection italienne. Il serait même prêt à demander la rupture de son contrat à Waldemar Kita, le président du FC Nantes, pour prendre les rênes de la Squadra Azzura. "Il n'y a pas encore eu de contact avec l'équipe nationale, mais s'ils m'appelaient, j'irais chez mon président pour demander à quitter le club. ", a expliqué l'ancien entraîneur de Leicester. 

Une annonce qui fait suite aux candidatures prestigieuses de Roberto Mancini, Antonio Conte et Carlo Ancelotti, qui ont déjà annoncés leur intérêt pour la Nazionale. Le poste de sélectionneur est vacant depuis le départ de Giampiero Ventura le 15 novembre dernier, à la suite de l'élimination de l'Italie face à la Suède en barrage de la Coupe du Monde.

Le nouveau sélectionneur de l'équipe d'Italie ne sera pas connu avant juin tandis que Luigi Di Biagio, entraîneur des Espoirs italiens, a été nommé début février sélectionneur par intérim en vue des deux matches amicaux contre l'Argentine le 23 mars et contre l'Angleterre le 27 mars.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.