Cet article date de plus d'un an.

Infantino veut "une ligue africaine" et un milliard pour les stades

Le président de la Fifa, Gianni Infantino, a souhaité la création d'une "ligue africaine", et lancé un appel à un milliard d'investissement dans les stades sur le continent, pour "porter le football africain au sommet du monde".
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Gianni Infantino veut faire grandir le football africain. En visite ce jeudi à Lubumbashi, en République démocratique du Congo, le président de la Fifa a annoncé vouloir créer "une ligue africaine". Comment ? En prenant "les vingt meilleurs clubs d'Afrique et les faire jouer un championnat". Selon Infantino, qui a également lancé un appel pour que les stades du continent reçoivent un milliard d'investissement, cette superligue "portera le football africain au sommet du monde'', dans une élocution à l'occasion des 80 ans de la création du Mazembe, l'un des plus grands clubs d'Afrique. 

"Une telle ligue peut générer au moins 200 millions de revenus, ce qui la place dans le Top 10 mondial, du jour au lendemain", a-t-il assuré au côté du président du club Mazembe, Moïse Katumbi. L'enjeu est évidemment d'arrêter le départ des joueurs africains vers les autres championnats du monde entier. "On va prendre les meilleurs arbitres africains, on va les salarier. On va dépolitiser, on va professionnaliser l'arbitrage en Afrique", a promis Gianni Infantino. Le président de la Fifa poursuivra sa tournée africaine à Brazzaville ce vendredi. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.