Cet article date de plus de deux ans.

Reportage Dans l'engouement autour de l'équipe de France de rugby fauteuils, les yeux rivés vers Paris 2024

Victorieuse dimanche de l'Euro, le premier titre de son histoire, l'équipe de France de rugby fauteuil a senti un soutien populaire plus affirmé, à domicile, à deux ans et demi des Jeux paralympiques de Paris en 2024.

Article rédigé par Elio Bono, franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min
Sébastien Verdin et les Français visent désormais l'or paralympique. (©D-Echelard 11)

Il fallait la voir exulter, cette halle Carpentier, vendredi 25 février. Les grincements de fauteuils sur le parquet ont laissé place au tintamare de spectateurs en état de grâce sitôt le coup de sifflet final dicté. La France venait de ne faire qu'une bouchée de l'Allemagne, en demi-finale de l'Euro de rugby fauteuil (55-42). "C'est super cool de jouer devant autant de monde !", savourait le joueur Corentin Le Guen. 

Cette osmose a mené les Bleus jusqu'à la victoire finale, contre les champions paralympiques britanniques, le lendemain. "Voir autant de soutien, ça fait chaud au cœur, jubilait Corentin Le Guen. On sent un engouement en vue des paras pour un sport peu connu. Ce sera cool en 2024." Le numéro 44 des Bleus le voit, "l'intérêt du public" germe au gré des performances. Vendredi, ils étaient plusieurs centaines à peupler le hangar du XIIIe arrondissement parisien. Pas négligeable pour une discipline "d'à peu près 3 000 licenciés", dixit la responsable communication de l'équipe de France, Camille Forêt.

"Les gens arrivent avec des stéréotypes, mais se rendent compte qu'au final, c'est cool et ça castagne."

Camille Forêt, responsable de la communication de l'équipe de France

franceinfo: sport

Cette ambiance, dans les travées de la halle Carpentier, a galvanisé les troupes. Pas un luxe, après des Jeux dans un huis clos tokyoïte crispant. Certains ont aligné les kilomètres pour encourager les Bleus. "On est venus de Lille pour toute la semaine de compétition. On est une association qui suit l'équipe de France à XV, le Top 14. Là, on a voulu se mettre au rugby fauteuil", sourit un supporter coiffé d'une perruque tricolore.

L'équipe de France a bénéficié du soutien indéféctible de ses supporters, vendredi en demi-finale de l'Euro. (©D-Echelard 25)

A côté de lui, une quinquagénaire savoure des macarons entre deux quarts-temps : "Nous, on arrive de Strasbourg". Ce kop improvisé, davantage rompu aux joutes du rugby "valide", donne de la voix. Jusqu'à hurler lorsque, sur le terrain, le capitaine Jonathan Hivernat catapulte un défenseur allemand hors de son fauteuil. Le bruit sourd des contacts entre joueurs, fréquents et engagés, crée une ambiance d'autos-tamponneuses dans une fête foraine. 

Loin de vendre la queue de Mickey, le speaker s'attache à vulgariser des règles et subtilités de jeu parfois méconnues. Il faut dire que le rugby fauteuil, joué sur un parquet à quatre contre quatre et avec des stratégies de "blocs" à foison, se rapproche parfois davantage du basket-ball. "C'est aussi proche du football américain avec des passes en avant", complète Camille Forêt.

Les Français ont célébré cette victoire contre l'Allemagne avec leur public, vendredi. (D-Echelard 32)

L'or paralympique dans le viseur

En face du kop, une ribambelle de bambins est debout, hilare. Venus avec un centre de loisirs en période de vacances scolaires, ils découvrent la discipline et se déhanchent sur du Vegedream à la mi-temps. La synergie est telle qu'on en soupçonne certains de revisiter les paroles d'un "casse la démarche comme Jonathan Hivernat !".

"Plus on jouera en France, plus on fera connaître la discipline", confirme Camille Forêt. Le public est séduit par des résultats indéniablement à la hausse. Fondée en 2009, la sélection a progressé Jeux après Jeux : 8e à Londres en 2012, 7e à Rio en 2016 et 6e l'été dernier au Japon. "Malgré le résultat à Tokyo, on pouvait rivaliser avec le top mondial", indique Bob Vanacker, l'un des trois entraîneurs. Et de rappeler que les Bleus ont battu le Danemark et la Grande-Bretagne lors de l'Euro, "deux nations au top".

Revivez la finale de l'équipe de France de rugby handisport !
La France est championne d'Europe !
Rugby fauteuil : champions d'Europe Revivez la finale de l'équipe de France de rugby handisport ! La France est championne d'Europe !

Le Belge l'assume, l'objectif est de briguer "une médaille d'or" aux Jeux paralympiques de 2024. "On a une belle équipe avec un mélange de jeunes et d'expérience. On sera prêts. Je suis arrivé il y a deux ans, l'équipe était déjà forte, mais je l'ai vu progresser", se gargarise Vanacker après la victoire en finale. Avant de s'arrêter en zone mixte, l'entraîneur a pris le temps de partager un clapping avec ses supporters. Inconditionnels comme profanes de la discipline ont été convaincus.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.