Cet article date de plus de quatre ans.

Mondiaux handisport : A Londres, la France décroche 8 médailles, loin derrière la Chine...

Les Mondiaux handisport de Londres se sont achevés ce dimanche après 10 jours de compétition. L'équipe de France a décroché 8 médailles (4 en argent et 4 en bronze) mais pas de titre mondial... Le Tricolore le plus en vue lors de ces Championnats du Monde aura été sans conteste Pierre Fairbank, détenteur de trois breloques à lui tout seul. C'est la Chine (65 médailles dont 30 en or) qui a dominé le tableau des médailles devant les Etats-Unis et la Grande-Bretagne.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Pierre Fairbank, un joli triplé

Le sprinteur handisport de 46 ans, Pierre Fairbank, né en Nouvelle-Calédonie s'est illustré à trois reprises à Londres. En fauteuil, il a remporté la médaille d'argent sur le 800 mètres catégorie T53 ainsi que deux médailles de bronze sur le 400 et le 200 mètres. A lui seul, il représente presque la moitié des podiums français...

François-Elie et Radius argentés

Enfin, la Martiniquaise Mandy François-Elie (27 ans), double championne du monde sur 100 et 200 mètres en 2013, a cette fois dû se contenter de la médaille d'argent sur le demi-tour de piste catégorie T37. Même chose pour Louis Radius (37 ans) sur le 1 500 mètres catégorie T38, une épreuve où il avait déjà terminé à la deuxième place lors des derniers Mondiaux de Doha en 2015.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Handisport

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.