Cet article date de plus de quatre ans.

Handball : les clubs français dominent la Ligue des Champions

Trois clubs français de handball disputent le dernier carré de la Ligue des Champions ce week-end à Cologne en Allemagne. C'est une première et la preuve sans doute de l'excellence du handball français.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le HBC Nantes affrontera le PSG ce 26 mai en demi-finale de la Ligue des Champions de handball à Cologne, en Allemagne (MAXPPP)

C'est un grand week-end pour le handball français. Trois clubs tricolores disputent les demi-finales de la Ligue des Champions de handball à Cologne en Allemagne : le Paris Saint-Germain, Nantes et Montpellier. Il y aura donc forcément un club français en finale dimanche 27 mai.

"Le niveau du championnat français a augmenté"

Ce Final Four ("finale à quatre", en français) se disputera en Allemagne, le pays du handball, le pays qui sert de référence depuis des décennies. Ce statut, pourtant, s'est étiolé : après avoir longtemps vampirisé le handball européen, les clubs allemands ont vu leurs adversaires français griller la politesse.

Même la star allemande du hand, Uwe Gensheimer, qui a quitté son pays pour jouer au PSG, le reconnaît : " Le niveau du championnat français a augmenté ces dernières années et ce n'est pas que [grâce] au niveau des équipes. C'est aussi le professionnalisme, avec les contrats télé et les choses comme ça", selon lui.

Risque d'affaiblir le vivier

Si la Starligue française (le championnat de France de handball masculin) cartonne, c'est aussi parce qu'elle accueille les meilleurs joueurs étrangers. Le risque est d'affaiblir le vivier et, à terme, l'équipe de France elle-même, à l'image de ce qu'il s'est passé dans le rugby.

L'ancien international, Olivier Girault, qui a pris les rênes de la Ligue de handball en février dernier, en a bien conscience : "Il faut réfléchir au modèle de formation pour qu'il soit le plus efficient possible, explique-t-il. Le modèle exploserait si les jeunes n'étaient pas les meilleurs jeunes au monde. Nos jeunes jouent, c'est pour ça que ça fonctionne."

Dès la saison prochaine, la Ligue va imposer aux clubs de l'élite, un quota de joueurs formés localement, à hauteur de 40%, sous peine de sanctions.

Handball : les clubs français dominent la Ligue des Champions. Reportage de Xavier Monferran
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Handball

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.