Handball : Brest fait tomber Györ et file en finale de la Ligue des champions

Le Brest Bretagne Handball est devenu samedi le premier club français de handball féminin à atteindre la finale de la Ligue des champions après sa victoire face à Györ. 

Article rédigé par
Elias Lemercier - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
La joie des joueuses brestoises après avoir battu Gyor en demi-finale de Ligue des Champions. (ATTILA KISBENEDEK / AFP)

Dans un match au dénouement incertain, le Brest Bretagne Handball a battu Györ, triple tenant du titre, samedi 29 mai, au terme d'une séance de jeu de sept mètres et jouera la finale de Ligue des champions, la première de son histoire et la première pour un club français. 

La parole était à la défense

Face à l'ogre hongrois, Györ, triple tenant du titre, il fallait réussir un match proche de la perfection pour espérer rallier la finale. Et les Brestoises ont répondu présent en dominant les trente premières minutes. Dans le sillage d'Ana Gros encore impressionnante (quatre buts en première mi-temps), et avec une défense d'une solidité exemplaire, le BBH rentre au vestiaire avec une avance de trois points (11-8).

Une avance que les "Rebelles" vont totalement gâcher au retour des vestiaires en n'inscrivant aucun but pendant plus de douze minutes. Djurdjina Jaukovic met fin à la disette à la 53e minute mais Györ était déjà repassé devant (17-16) et tout restait à faire pour les joueuses de Laurent Bezeau. Après une fin de match décousue, les deux équipes ont fini le temps réglementaire sur le score de 20-20. 

Dix minutes de prolongations qui n'ont toujours pas réussi à départager les deux camps, notamment à cause de gardiennes qui ont enchaîné les arrêts plus spectaculaires les uns que les autres.

Un rendez-vous avec l'histoire

C'est finalement à la séance de jeu de sept mètres que Györ a fini par craquer. Un arrêt décisif de la Française Cléopâtre Darleux face à Nze Minko a donné l'avantage à Brest qui a converti ses deux tirs suivants pour s'offrir sa première finale de Ligue des champions, la première pour un club français.

Un exploit de taille pour les Brestoises qui sont toujours en course pour réaliser un triplé historique, après avoir déjà remporté le championnat de France et la Coupe de France. Pour ça, il faudra battre dimanche les Norvégiennes de Kristiansand ou le CSKA Moscou, qui se rencontrent dans la soirée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Handball

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.