Mondial de handball : Des Bleus à réaction pour battre au forceps l'Algérie

Les Bleus ont battu l'Algérie (29-26) pour leur premier match du tour principal. Plus que bousculés par des Algériens entreprenants, les Tricolores ont dû batailler pour s'imposer. Ils pourront rejoindre les quarts de finale en cas de victoire contre l'Islande, vendredi 22 janvier.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Romain Lagarde (en bleu) au duel avec Hichem Daoud (PETR DAVID JOSEK / POOL)

La victoire et c'est tout ! L'équipe de France de handball s'est imposée difficilement face à l'Algérie (29-26) pour son premier match du tour principal du Mondial 2021. Elle a fait un pas de plus vers les quarts de finale, mais devra montrer autre chose face à l'Islande et le Portugal pour s'affirmer comme un prétendant au dernier carré. 

Les Bleus agressés d'entrée 

Loin d'être favoris sur le papier, les Algériens ont répondu par de l'intensité et du rythme. De quoi déstabiliser les Bleus et mener la partie pendant plus d'un quart d'heure. Chahutés mais pas renversés, les Français ont pris leur temps pour hausser le niveau. A la 18e minute, une incursion dans l'axe de Melvyn Richardson leur a enfin permis de prendre l'avantage (10-9). 

"Entre fatigue et soucis psychologiques, on n’est pas sereins comme on devrait l’être, c’est une évidence" analysait l'ancien arrière gauche de l'équipe de France Denis Lathoud à la veille du match. Une impression confirmée par des Bleus trop rarement capables d'imposer le rythme pour tuer le match. La "peur de mal faire" pointée du doigt par le champion du monde 1995 a peut-être parfois poussé les Bleus à ne rien faire. A garder les Algériens à un ou deux buts, sans pousser pour creuser l'écart.

Les Algériens n'ont jamais abandonné

Ce jeu-là a failli se retourner contre les Français, lorsque l'Algérie a repris les devants (20-21) autour de la 40e minute. Un jeu du chat et de la souris s'est alors enclenché. Les Bleus, malgré des mouvements souvent trop brouillons et précipités, ont su faire parler leur talent individuel. Dans un rythme toujours saccadé et rythmé par la multiplication des fautes, ils ont repris le contrôle du match (26-24, 52e). Mais deux expulsions temporaires dans les dix dernières minutes ont ramené l'Algérie à un but de retard. 

Alors que le plus dur semblait passé, un jet de sept mètres expédié sur le poteau par Kentin Mahé a offert une balle d'égalisation à l'Algérie. Plaisir d'offrir, joie de recevoir. Mais le retour algérien a sonné le réveil français, avec deux réalisations consécutives de Jean-Jacques Acquevillo et Ludovic Fabregas. Avec de nouveau deux buts d'avance, les Bleus ont pu compter sur une parade de Vincent Gérard pour sceller le sort du match. Les Bleus ont tremblé, mais les Bleus ont gagné. 

Un pas de plus vers les quarts

Les Bleus poursuivront leur route face à l'Islande, vendredi 22 janvier à 19h. Les Islandais avaient balayé l'Algérie lors du tour préliminaire (39-24) mais ont démarré leur tour principal par une défaite face à la Suisse (18-20). Un quatrième succès, le deuxième dans le tour principal, validerait la place des Français pour un quart de finale où ils affronteraient une équipe du groupe I (Espagne, Allemagne, Pologne ou Hongrie). 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Championnat du monde de handball

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.