Mondial de hand : Selon Guillaume Gille, la Hongrie a "choisi de ne pas lutter avec toutes ses armes" contre l'Espagne

Alors que la Hongrie, future adversaire de la France en quart de finale, s’est inclinée ce lundi contre l’Espagne (36-28), Guillaume Gille a tenu à tempérer ce résultat. L'entraîneur des Bleus ne s’attend pas à affronter la même équipe de Hongrie en quart de finale.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

“Le championnat du monde de handball, c’est un long marathon” a expliqué Guillaume Gille dans l’émission Tout le sport sur France 3. Le coach des Bleus, qui participe à sa première grande compétition à ce poste, a tenu à expliquer la défaite de ses futurs adversaires par une volonté de faire tourner l’effectif : “Les organismes sont déjà extrêmement sollicités.”

Affronter la France, un choix des Hongrois

“Le choix qui a été fait par le staff hongrois était de mettre leurs meilleurs joueurs au repos face à l'Espagne en vue de ce quart de finale” assure t-il. “Ils ont préféré choisir de ne pas lutter avec toutes leurs armes et de nous retrouver dans ce quart de finale.” En cas de victoire face à l’Espagne ce mardi, la Hongrie aurait terminé en tête de son groupe et aurait affronté la Norvège en quart.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Championnat du monde de handball

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.