Cet article date de plus d'un an.

France-Suède : Pauletta Foppa, l'insatiable détonateur offensif des Bleues au Mondial féminin de handball

En quarts de finale face à la Suède, les projecteurs seront braqués sur la pivot de 20 ans, encore décisive contre la Russie lundi.

Article rédigé par franceinfo: sport - Bertrand Bielle
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié
Temps de lecture : 2 min
Pauletta Foppa avec l'équipe de France de handball aux Jeux Olympiques de Tokyo contre la Suède le 6 août 2021. (FRANCK FIFE / AFP)

Plus rien ne l'arrête. Pauletta Foppa est devenue l'arme fatale de l'équipe de France. A seulement 20 ans. C'était déjà le cas aux Jeux olympiques de Tokyo, pour participer à la première médaille d'or olympique de l'histoire de l'équipe de France féminine. Cela se confirme lors du championnat du monde en Espagne. Mercredi 15 décembre contre la Suède en quarts de finale, sa prestation sera encore déterminante pour franchir l'obstacle scandinave et rejoindre le dernier carré.

Lundi, sa performance a beaucoup pesé dans la victoire contre la Russie (33-28). Cinq buts (à 5/6 sur ses tentatives), deux passes décisives, la jeune pivot a été élue meilleure joueuse de la rencontre. Un match qui s'inscrit dans la lignée de ceux livrés en équipe de France depuis sa première sélection en novembre 2018. 

Meilleure marqueuse tricolore à Tokyo

Cette rage de vaincre et de remporter des titres, Pauletta Foppa l'a toujours eue. En 

Un palmarès déjà bien étoffé, qui n'a pas laissé indifférent le club de Brest. Formée à Montargis, elle a pris la direction de la Bretagne, et honoré dans la foulée sa première sélection avec l'équipe de France en 2018. Un sacre à l'Euro le mois suivant, et la voilà sur une trajectoire ascendante. Élue meilleure pivot de la Ligue des champions 2021 au cours de laquelle Brest atteint la finale, la joueuse de 20 ans s'ouvre au monde. Lors des JO de Tokyo, elle inscrit 34 buts, soit le meilleur total dans le tournoi côté français. Avec la consécration de l'or olympique au bout.

Un tir qui fait mouche

Ses performances dans ce Mondial sont, pour l'instant, à la hauteur de ses standards habituels. Meilleure joueuse du match face à la Pologne dans le tour principal avec un taux de réussite au tir de 100% (5/5), Pauletta Foppa a remis ça lundi contre les Russes. Lors de la finale olympique, la Brestoise avait déjà inscrit 7 buts contre la Russie, l'une des références mondiales.

"On n'a jamais vu un phénomène comme ça, je crois", assure son ancienne coéquipière en sélection Amélie Goudjo. Pauletta Foppa, qui a déjà passé la barre des 100 buts inscrits avec la France, honorera sa 52e sélection avec les Bleues mercredi face à la Suède, en quarts de finale du Mondial. Un adversaire qu'elle a déjà croisé et battu à Tokyo cet été en demi-finale des Jeux. Après l'or (2018) et l'argent européen (2020), l'or olympique (2021), elle veut goûter au podium mondial. Et même un peu plus.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Championnat du monde de handball

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.