Championnat du Monde de Handball : Guillaume Gille, entre ambition et humilité

L’Équipe de France de handball, il la connaît bien. Guillaume Gille, ancien demi-centre des Bleus, est depuis février 2020, le sélectionneur des Bleus. Un rôle qu’il n'a pas vraiment eu le temps de s'approprier en raison de la crise sanitaire. C'est dans l'une des compétitions les plus prestigieuses, le Mondial, qu'il fait son entrée sur le devant de la scène. Deux fois champion Olympique, mais aussi deux fois champion du monde et d’Europe : son palmarès de joueur en dit long. Trouvera-t-il la recette pour emmener ses joueurs vers les mêmes sommets ?
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 4 min.
Guillaume Gille en conférence de presse à l'occasion de sa nomination (ALAIN JOCARD)

• Ambition et humilité

Après l'échec de l'Euro 2020 où les Bleus avaient été éliminés dès le tour préliminaire, c'est une nouvelle équipe de France qui a fait son entrée dans la compétition lors du Mondial 2021. Une équipe sous la responsabilité de Guillaume Gille. Un rôle pas si simple pour le nouveau sélectionneur qui devra reconstruire une équipe qui avait pour habitude de dominer au sein de la discipline. Malgré tout, le sélectionneur des Bleus ne cache pas ses ambitions tout en restant prudent. L'objectif ? Le dernier carré. Dans un entretien accordé au site officiel de la Fédération Française de Handball, Guillaume Gille s'est confié avant le début de la compétition : "Nous allons entrer dans ce Mondial avec humilité car le projet initié avec les joueurs nécessite du temps pour s'améliorer et être intégré par l'ensemble des athlètes. Il faudra continuer à grandir et, match après match, que ce groupe révèle son potentiel et que les performances soient de plus en plus abouties." 

"Nous allons entrer dans ce Mondial avec humilité"

Si une chose est sûre, c'est que le nouveau sélectionneur a l'esprit d'équipe. Il n'aura donc aucun mal à rester soudé avec ses hommes tout au long de la compétition : "C’est quelqu’un de collectif, qui sait travailler avec les autres. Il a une personnalité dans l’échange, dans le partage. C’est le meilleur moyen de réussir à un poste d’entraîneur. Il a un très bon relationnel avec les gens, mais encore plus avec les joueurs. Son passé de joueur de l’Équipe de France lui confère un respect, une légitimité." confiait Jérôme Fernandez, ancien international de handball. 

• Des débuts compliqués

Sa nomination en tant sélectionneur de l'équipe de France de handball a quelque peu été chamboulée. Alors qu'il aurait dû débuter en 2020, Guillaume Gille a fait ses premiers pas en tant que sélectionneur des Bleus lors d'un match face à la Serbie dans le cadre des qualifications pour l'Euro 2022 il y a à peine quelques semaines. La pandémie est passée par là et a retardé l'échéance. Deux matches, une défaite et un nul, ce n'était sûrement pas les débuts que Guillaume Gille attendait... "Clairement, je ne suis pas satisfait du résultat brut. On s'était donné comme objectif de renverser ce goal average et de gagner ce match. Malheureusement on n’y est pas parvenu. C’est à mettre au crédit des Serbes, qui ont fait deux matches solides, mais aussi à nos défaillances", avait reconnu le sélectionneur Guillaume Gille à la fin de la deuxième rencontre, au micro de beIN Sports. La période est pourtant cruciale pour le sélectionneur qui va enchaîner avec le Mondial 2021 mais aussi le Tournoi de Qualification Olympique (TQO).

• L'après Didier Dinart

Il était son co-entraîneur. Guillaume Gille a succédé à Didier Dinart pour reprendre les rênes de cette équipe de France. Une transition qui n'a pas vraiment plu à son prédécesseur, lequel n'a pas manqué de le faire remarquer. Des critiques pas vraiment appréciées par Guillaume Gille : "Je le laisse libre de ses propos. Je n'ai pas besoin de justifier ni qui je suis, ni ce que je fais. Je comprends tout à fait la difficulté de la situation qu'il traverse. Bien évidemment, la responsabilité de cet échec à l'Euro est partagée même s'il s'est retrouvé à quitter le navire" avait-il confié lors d'une interview au Dauphiné Libéré. Alors même si le nouveau sélectionneur va repartir sur de nouvelles bases avec son équipe, son passé d'adjoint aux côtés de Dinart ne serait-il pas encore trop présent dans les esprits ? "Difficile de trancher. Il faut regarder les points forts et faibles. Guillaume connait le très haut niveau, il connait la maison, il fait l’unanimité. On est dans une période de reconstruction, d’avenir : quelque soit l’entraîneur, il lui faut du temps entre les dernières joutes de certains Experts, et l’objectif premier : redevenir dominant aux JO de Paris" observe Jérôme Fernandez.

Guillaume connait le très haut niveau, il connait la maison, il fait l’unanimité.

• Son passé de joueur 

Avec l'équipe de France, Guillaume Gille a côtoyé les sommets. Aujourd'hui c'est un tout autre rôle qui l'attend. Celui d'emmener à nouveau ses joueurs sur le toit du monde. Même si le parcours peut s'avérer long et vertigineux, nul doute que le nouveau sélectionneur se donnera les moyens de trouver la clé du succès. "Guillaume a toujours été, de par son rôle sur le terrain, quelqu’un de très intéressé par les aspects techniques et tactiques, nous confiait Jérôme Fernandez, ancien co-équipier de Guillaume Gille. Je le voyais très bien finir entraîneur, sélectionneur. Moi ça me fait bizarre de le voir au bord du terrain à diriger, parce que c’est la première fois, mais par rapport à sa personnalité et sa connaissance du handball, ce n’est pas étonnant."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Championnat du monde de handball

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.