Cet article date de plus de six ans.

Montpellier assomme et enfonce Dunkerque

Montpellier, emmené par son arrière international Mathieu Grébille auteur de 10 buts, a dominé 28-21 le champion de France Dunkerque, distancé dans la course au titre, jeudi à la Park and Suites Arena lors de la 13e journée de Division 1.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Le leader montpelliérain a conforté sa place en tête du championnat en conservant trois points d'avance sur Saint-Raphaël, l'outsider, et quatre sur Paris, qui joue vendredi à Sélestat. L'équipe de Patrice Canayer, balayée il y a une semaine à Paris (36-20), a démontré une fois encore sa force de caractère pour rebondir, comme elle l'avait fait samedi en Coupe d'Europe à Celje (27-30), et afficher son ambition. Dunkerque, qui compte à mi-championnat huit points de retard sur Montpellier, a dit quasiment adieu au titre et a même compromis sa qualification pour la Ligue des champions, convoitée par Saint-Raphaël.

Réaction :

Patrice Canayer (entraîneur de Montpellier): "On progresse dans notre fond de jeu. Ainsi, on parvient à s'adapter aux circonstances, notamment à notre défaillance sur le côté droit au cours de ce match. Notre production offensive a été très intéressante, alors que nous avons bien tenu en défense. Les seize buts (d'écart) encaissés à Paris ont été douloureux pour tout le monde, pour les joueurs, pour l'entraîneur. D'autant que je n'avais pas souvenir d'avoir encaissé seize buts en championnat. C'est dans ce genre de match que l'on se forge un moral. On a une belle équipe, capable de tenir la distance, mais de là à être taillé pour être champion de France. En mai, je pensais qu'il n'y aurait plus de club à Montpellier, aujourd'hui on est très heureux".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Championnat de France (StarLigue)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.