Euro féminin de hand - Mariama Signaté: "Tout se jouera en défense dimanche"

L’ex-arrière gauche des Bleues (vice- championne du monde 2009 et 2011) n’a rien manqué des demies de l’Euro 2020 et se réjouit à l’avance de cette finale de rêve entre la France et la Norvège dimanche, avec beaucoup de matches dans le match en perspective.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
L'ancienne internationale Mariama Signaté (ANDREJ ISAKOVIC / AFP)

"Olivier Krumbholz avait vraiment très bien préparé ce match et opté pour la bonne stratégie. La défense, très agressive dès les premières minutes, a complètement perturbé les Croates qui n’ont jamais su trouver de solutions. Et les Bleues n’ont quasiment perdu aucun duel, ce qui fait vraiment plaisir par rapport à certains matches précédents. On a vraiment eu une confirmation des 'anciennes' : Grace Zaadi qui a marqué sur les premières montées de balles, Alexandra Lacrabère qui a pris plus de responsabilités au fil de la compétition. Et puis il y a eu des entrées gagnantes : Kalidiatou Niakaté, Aïssatou Kouyaté sur la fin, Pauletta Foppa a été solide à la fois en défense et en attaque.

À vrai dire, je m’attendais à un match plus équilibré avec des Croates qui auraient joué sans complexes avec un peu plus de folie mais on a senti très vite qu’il y avait du stress. Et ça a profité aux Bleues qui étaient vraiment très disciplinées par rapport à la stratégie mise en place. Elles ont joué très sobrement et se sont montrées très efficaces. Je pense que ce sera une toute autre confrontation dimanche."

Les Norvégiennes veulent leur revanche

"Les Norvégiennes ont gagné au mental, après avoir été menées de quatre buts en première période. On a senti au début qu’elles avaient vraiment du mal à passer par-dessus les grands gabarits danois au tir. Cette demi-finale était vraiment beaucoup plus équilibrée que le France/Croatie et la Norvège reste la Norvège, avec cette force mentale et de projection vers l’avant incroyable.

La finale promet beaucoup car une grande rivalité s’est instaurée entre ces deux grandes nations depuis plusieurs années. Et les Norvégiennes veulent leur revanche de la finale du Mondial 2017, qu’elles ont eue beaucoup de mal à digérer. Il y aura de vrais matches dans le match entre Estelle Nze Minko et Veronica Kristiansen, Grace Zaadi et Stine Oftedal par exemple. Même entre les gardiennes il y aura un duel à distance entre Katrin Lunde et Amandine Leynaud, ou Cléopatre Darleux. J’espère que les deux équipes seront à 100% de leurs capacités et qu’on assistera à un grand match.

Attention vraiment aux Norvégiennes qui jouent très juste en ce moment. C’est une force collective intelligente. Tout va dépendre du niveau de concentration de chaque équipe et de la capacité à gagner ses duels, avec beaucoup de joueuses de 'un contre un' des deux côtés. Le facteur principal sera la défense qui, à mon avis, va prendre le pas sur l’attaque. C’est pour ça qu’il faudra se montrer extrêmement efficace au tir. La meilleure défense l’emportera. Et une gardienne fera peut-être tout basculer."

Propos recueillis par

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Championnat d'Europe de handball

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.