Euro de handball : les Bleues arrachent le match nul face à la Russie et font un pas de plus vers les demi-finales

Au terme d’un match très disputé, les Bleues, longtemps menées au score, ont difficilement décroché le match nul face à la Russie (28-28) à l'occasion de la première rencontre du tour principal de l'Euro. L'aventure des Françaises est loin d’être terminée. Premières à égalité avec les Russes, elles ont toujours de grandes chances de décrocher leur ticket pour les demi-finales. Pour s'en assurer, elles devront s'imposer face à la Suède, mardi prochain.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
France - Russie, à l'occasion du deuxième match du tour principal de l'Euro 2020. (BO AMSTRUP / RITZAU SCANPIX)

Les Bleues ont fait traverser à leurs supporters toutes sortes d’émotions ce soir. Après quatre victoires d’affilée, les joueuses d’Olivier Krumbholz restent invaincues dans cet Euro. Elles ont assuré, non sans souffrance, le match nul face aux Russes (28-28) ce vendredi soir, dans le cadre de leur premier match du tour principal. Elles n’ont cessé de courir après le score et ont manqué leur première chance de décrocher leur ticket pour le dernier carré de la compétition. Mais les tricolores, premières à égalité avec la Russie, sont toujours sur la bonne voie pour atteindre les demi-finales. Surtout, elles gardent leur destin entre leurs mains. Pour jouer le dernier carré, elles devront s’imposer face à la Suède, ce mardi 15 décembre.

Les premières minutes de la rencontre ont été très accrochées et l’équipe de France a su tenir tête à la Russie. Mais à partir du deuxième quart d’heure, les Bleues sont entrées dans une période de trou noir. Elles se sont montrées peu entreprenantes, aussi bien offensivement, que défensivement. Nerveuses et désorganisées, les tricolores se sont rapidement fait distancer au score par les Russes (- 5 à la 18e), plus appliquées et agressives. À la mi-temps, elles sont rentrées aux vestiaires avec dix-neuf buts encaissés, et un retard de trois points sur leur adversaire (16-19).

Une meilleure seconde période

Après la pause, les Bleues ont été plus sérieuses. Elles ont profité d'une mauvaise passe offensive de la Russie pour revenir au score (23-23 à la 43e). Trois minutes plus tard, les joueuses d'Olivier Krumbholz sont passées devant pour la première fois dans le match (24-23), grâce à un but de Laura Flippes, qui est sortie sur blessure, peut-être gravement touchée au genou. "On a fait une belle deuxième mi-temps, on a été plus solides, plus organisées en défense. C’est un excellent match nul, dans un excellent match de handball", a déclaré Olivier Krumbholz au micro de BeIN Sport.

La fatigue s'est particulièrement fait ressentir sur cette rencontre, en témoigne la blessure au genou de Laura Flippes en fin de match. Pour rappel, les Bleues ont joué trois fois en 72 heures. "C'était difficile pour nous, on était fatiguées après le match d'hier, les Russes aussi", a réagi Grâce Zaadi. Elles peuvent désormais profiter de trois jours de repos, avant d'affronter la Suède mardi prochain.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Championnat d'Europe de handball

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.