Cet article date de plus de dix ans.

Grange se rate, Mermillod 3e

En tête à l'issue du slalom, Jean-Baptiste Grange a été contraint à l'abandon dans le super-G, après avoir raté une porte. Le super-combiné de Bansko (Bulgarie) revient donc à l'Italien Christof Innerhofer, vice-champion du monde de la discipline. Il devance l'Allemand Felix Neureuther pour un centième et le Français Thomas Mermillod Blondin (+33/100), parti pourtant en 15e position. Ivica Kostelic, vainqueur des trois premières courses, échoue à la 5e place.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 5 min.

Super-G: la surprise Mermillod-Blondin

On attendait Jean-Baptiste Grange, leader à l'issue du slalom. La surprise est finalement venue de Thomas Mermillod-Blondin. Pour la première fois de sa carrière, le skieur du Grand-Bornand monte sur le podium. De quoi oublier son absence aux Mondiaux la semaine passée et un début de saison perturbée par une blessure à une main. Seulement 15e à l'issue du slalom qui inaugurait de manière inhabituelle ce super-combiné de Bansko, Mermillod-Blondin a signé le 2e temps du super-G. Il redonne le sourire au clan tricolore qui comptait beaucoup sur Grange. Mais le nouveau champion du monde de slalom a manqué une porte alors qu'il comptait 1"48 d'avance sur Christof Innerhofer au départ de la seconde course.

Reparti de Garmisch-Partenkirchen avec trois médailles (1 or, 1 argent, 1 bronze), Innerhofer a poursuivi sur sa lancée. L'Italien, 11e du slalom, a survolé le super-G dont il est désormais champion du monde. Sur la piste bulgare, il devance d'un souffle Felix Neureuther qui accroche son premier podium de la saison. L'Allemand, qui avait raté ses Mondiaux sur les pistes de son enfance, manque la victoire pour un tout petit centième. Innerhofer confirme sa montée en puissance et accroche son tout premier succès en Coupe du monde depuis la descente de Bormio en 2008.

Ivica Kostelic n'arrive plus à retrouver de son assurance. Après des sorties mitigées aux Mondiaux, le Croate s'est contenté de la 5e place. Mais elle lui permet de remporter le petit globe de cristal de la discipline après ses succès lors des trois premières épreuves. Mais il a également fait un grand pas vers le grand globe. Ses trois poursuivants, les Suisses Didier Cuche et Silvan Zurbriggen et le Norvégien Aksel Lund Svindal, n'étaient pas présents en Bulgarie.

Slalom: Grange prend les devants

En raison d'une météo capricieuse, le super-combiné de Bansko (Bulgarie) a inhabituellement débuté par le slalom. Un coup de pouce donné au nouveau spécialiste du genre, Jean-Baptiste Grange. Et c'est avec le dossard de favori de la course que le Français s'est élancé samedi matin. Parti après Ivica Kostelic, le maître de la discipline, Jibé s'est montré aussi fluide et à l'aise que sur la neige de Garmisch-Partenkirchen une semaine plus tôt. Même allure, même résultat. Le skieur de Valloire relègue toute la concurrence à distance raisonnable.

Chef de file des slalomeurs pour une fois aux avant-postes dans un super-combiné, Grange devance l'Allemand Felix Neureuther (+28/100) et l'Italien Manfred Mölgg (+37/100). Kostelic, vainqueur des trois premiers super-combinés de la saison, est en embuscade à la 4e place avec 61 centièmes de retard sur son rival. Un retard loin d'être insurmontable pour le Croate plus à l'aise dans le super-G. Bien que relégué à la 11e place, Christof Innerhofer, vice-champion du monde de la discipline, ne compte que 1"48 de retard. Le médaillé d'or de Garmisch, le Norvégien Aksel Lund Svindal, n'a pas fait le déplacement. Il souffre de douleurs à un genou.

Les autres représentants français n'ont pas démérité. Maxime Tissot a pris la 7e place à 1'08. Thomas Mermillod Blondin occupe la 15e place à 2'04", devant Alexis Pinturault (22e à 2'18"). Mathieu Faivre est 30e à 2'94".

Réactions

Christof Innerhofer (ITA/1er): "Je voulais encore monter sur un podium avant la fin de saison, maintenant c'est fait avec cette victoire. C'est énorme de pouvoir confirmer son titre de champion du monde (du super-G) dès la course suivante et de dominer sur beaucoup de disciplines. Quand tout va bien, les victoires s'enchaînent. J'essaye de ne pas trop penser et de skier vite."

Felix Neureuther (GER/2e): "Je voulais seulement tester la pente de slalom aujourd'hui avec le super-combiné mais, après mon temps canon en slalom ce matin, avec mes entraîneurs, on a décidé de faire le super-G. Je n'avais pas de combinaison de vitesse, j'ai pris celle du slalom géant et voilà, c'est incroyable! Je n'étais plus moi-même ces derniers temps à cause de la pression des Championnats du monde chez moi à Garmisch. Après le désastre du slalom, j'avais des jambes de plomb et je ne supportais plus la pression. Je suis redevenu moi-même, je suis redevenu Felix, celui qui a une grande joie de vivre et qui veut montrer qu'il sait aller vite."

Thomas Mermillod-Blondin (FRA/3e): "C'est énorme. Cela tombe vraiment au meilleur des moments. Après ma blessure dans une course Nord-Am (circuit nord-américain), avant Beaver Creek, j'ai voulu revenir vite, mais peut-être trop vite, car je n'avais pas vraiment confiance en ma main. J'ai mis du temps à revenir, mais fallait que cela revienne. J'ai fait une course FIS à Courchevel la semaine passée, que j'ai gagnée, et je me suis dit que c'était peut-être le déclic de quelque chose, cela m'a mis du baume au coeur et maintenant, je suis super content d'être ici à Bansko et de faire un podium."

Résultats du Super-combiné de Bansko
1. Christof Innerhofer (ITA) 2:23.87 (1:01.12 + 1:22.75)
2. Felix Neureuther (GER) 2:23.88 ( 59.92 + 1:23.96)
3. Thomas Mermillod-Blondin (FRA) 2:24.20 (1:01.68 + 1:22.52)
4. Ted Ligety (USA) 2:24.37 (1:00.99 + 1:23.38)
5. Ivica Kostelic (CRO) 2:24.42 (1:00.25 + 1:24.17)
6. Ondrej Bank (CZE) 2:24.47 (1:00.69 + 1:23.78)
7. Bjoern Sieber (AUT) 2:24.52 (1:02.36 + 1:22.16)
8. Tim Jitloff (USA) 2:24.78 (1:00.93 + 1:23.85)
9. Manfred Moelgg (ITA) 2:24.87 (1:00.01 + 1:24.86)
10. Romed Baumann (AUT) 2:24.94 (1:01.80 + 1:23.14)
11. Alexis Pinturault (FRA) 2:25.19 (1:01.82 + 1:23.37)
...
17. Mathieu Faivre (FRA) 2:26.10 (1:02.58 + 1:23.52)
23. Maxime Tissot (FRA) 2:27.62 (1:00.72 + 1:26.90)
...
Jean-Baptiste Grange (FRA) éliminé

Classement final de la Coupe du monde de super-combiné
1. IVICA KOSTELIC (CRO) 345 pts - vainqueur du petit globe
2. Christof Innerhofer (ITA) 219
3. Kjetil Jansrud (NOR) 132
4. Silvan Zurbriggen (SUI) 143
5. Aksel Lund Svindal (NOR) 12
...
11. Thomas Mermillod-Blondin (FRA) 80
12. Adrien Théaux (FRA) 72

Classement général de la Coupe du monde:
1. Ivica Kostelic (CRO) 1294 pts
2. Didier Cuche (SUI) 725
3. Aksel Lund Svindal (NOR) 713
4. Silvan Zurbriggen (SUI) 703
5. Romed Baumann (AUT) 601
6. Carlo Janka (SUI) 574
7. Benjamin Raich (AUT) 547
8. Christof Innehofer (ITA) 533
9. Ted Ligety (USA) 514
10. Michael Walchhofer (AUT) 498
...
14. Jean-Baptiste Grange (FRA) 394
16. Adrien Théaux (FRA) 353
25. Cyprien Richard (FRA) 253
29. Steve Missillier (FRA) 201
30. Thomas Fanara (FRA) 188

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.