US Open 2021 : le défi de Mickelson, les Français présents, Woods absent... Les quatre choses à savoir sur le troisième Majeur de la saison

La plus prestigieuse des compétitions du PGA Tour débute jeudi, en Californie. 

Article rédigé par
Elias Lemercier - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 4 min.
Le Français Paul Barjon, ici à l'entraînement à San Diego le mardi 15 juin, va participer à son deuxième US Open. (EZRA SHAW / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

La 121e édition de l’US Open débute, jeudi 17 juin, à La Jolla en Californie sur le mythique tracé de Torrey Pines avec deux Français parmi les participants, Paul Barjon et Victor Perez. Tour d'horizon des forces en présence.

Mickelson veut briser le sort, DeChambeau veut doubler la mise

Le vétéran Phil Mickelson, tout juste sacré au PGA Championship, essaiera de remporter le seul Majeur manquant encore à son palmarès. Devenu il y a un mois le plus vieux vainqueur d'un tournoi du Grand Chelem, à 50 ans, à Kiawah Island (Caroline du Sud) sur les bords de l'Atlantique, "Lefty" (le gaucher) a un plus grand défi qui l'attend le long des rives du Pacifique, sur le parcours de Torrey Pines.

L'US Open le frappe en effet d'une malédiction, puisqu'en 29 participations, il a fini deuxième à six reprises, la dernière fois en 2013. Alors, s'il veut compléter un Grand Chelem, comme seuls l'ont fait avant lui Tiger Woods, Jack Nicklaus, Gary Player, Ben Hogan et Gene Sarazen, il lui faudra sortir son meilleur golf et surtout tenir la distance. Mickelson, qui fêtera ses 51 ans mercredi, peut nourrir quelques espoirs de réaliser l'exploit. Il va en effet jouer "à domicile", dans sa ville natale de San Diego, où il vient de passer les quinze derniers jours pour se préparer. "Je sens que je joue bien et je sais que cela pourrait très bien être ma dernière vraie bonne occasion de gagner un US Open", a-t-il déclaré.

Plusieurs prétendants lui feront néanmoins face. Tout d’abord l'Américain Bryson DeChambeau qui tentera de conserver son titre. Le numéro 1 mondial Dustin Johnson, certes pas dans la forme de sa vie, Justin Thomas, numéro 2 mondial, et son "meilleur ennemi" des greens, Brooks Koepka, double vainqueur de l’US Open et deuxième en 2019. Autre concurrent à ne pas sous-estimer, l'Américain Patrick Reed (n°9 mondial), lauréat du Masters 2018, et qui est le dernier à s'être imposé à La Jolla en janvier. 

L'Américain Bryson DeChambeau avec le trophée de l'US Open en septembre dernier.  (GREGORY SHAMUS / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Enfin, l'Espagnol Jon Rahm, numéro 3 mondial, sera bien présent après son contrôle positif au Covid-19 il y a dix jours tout comme Hideki Matsuyama, le premier Japonais à remporter un Majeur. Ils tenteront de mettre fin à l'hégémonie américaine sur ce tournoi : le dernier joueur international à avoir remporté l'US Open est l'Allemand Martin Kaymer en 2014.

Le deuxième US Open de la saison PGA Tour

À cause de la pandémie de Covid-19, plusieurs tournois majeurs ont été reportés à la saison suivante. Parmi eux, on retrouve l’US Open, l'un des quatre tournois majeurs du golf, qui va ainsi prendre place à deux reprises sur cette saison 2020/2021 du PGA Tour que les organisateurs ont marketé comme une “super saison”. La première édition a été disputée en septembre 2020 avec au bout du compte la victoire de l’Américain Bryson DeChambeau, qui a remporté son premier Majeur. L’édition 2021 qui retrouve sa place en juin (17-20), comme à son habitude, est donc la deuxième dans ce PGA Tour et prend place en Californie sur le parcours de Torrey Pines, long de 7 603 yards. 

Deux Français au départ

Ils seront deux Français à San Diego au départ de ce 121e US Open. Neuf mois après sa première participation, Paul Barjon, 216e mondial, va retrouver l’US Open après avoir validé son ticket au terme d'un tournoi de qualification disputé à Dallas. C'est donc un joueur en pleine confiance qui va débarquer en Californie. Vainqueur au Huntsville Championship sur le Korn Ferry Tour (la deuxième division américaine), le Néo-Calédonien est assuré de monter sur le PGA Tour en 2022. Des performances qui lui ont valu d’être élu joueur français du mois de mai sur le site des Trophées du golf.

Victor Perez, qualifié grâce à sa 34e place au classement mondial conséquence notamment de sa 4e place lors du championnat du monde de match-play en mars et de sa 9e place au Players Championship, sera l’autre Tricolore présent à La Jolla. Numéro un français, Perez n'avait pas franchi le cut lors de son premier US Open en septembre dernier, ni lors du Masters d'Augusta en avril dernier. Le golfeur de 28 ans, natif de Tarbes, veut retrouver la marche avant dans un Majeur.

Le Français Victor Perez, ici en préparation sur le tracé de Torrey Pines, débute son US Open jeudi à 22h03.  (EZRA SHAW / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Tiger Woods toujours absent

Victime d’un grave accident de voiture en Californie le 23 février dernier où il avait eu la jambe droite brisée, Tiger Woods ne sera pas présent pour cet US Open. Le quintuple vainqueur du Masters d'Augusta, triple vainqueur de cette épreive (2000, 2002, 2008) a été longuement opéré, notamment pour de multiples fractures ouvertes à la jambe droite qui ont nécessité de lui insérer une tige métallique dans le tibia et des vis pour consolider les os du pied et de la cheville. L’ancien numéro 1 mondial, aperçu récemment en béquille, éprouve toujours énormément de difficultés à se déplacer. Son retour à la compétition, qui doit se faire en accord avec son staff médical, n'est, à ce jour, pas d'actualité.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Golf

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.