Cet article date de plus de deux ans.

"Même à l’école je m’habille en golfeur" : avant la Ryder Cup, une foule de passionnés a envahi les greens de Saint-Quentin-en-Yvelines

La Ryder Cup qui oppose les meilleurs golfeurs européens aux meilleurs Américains débutera vendredi matin. Et déjà, des fans venus du monde entier se pressent aux abords des greens pour admirer leurs champions.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
La Ryder Cup 2018 pourra compter sur quelque 270 000 spectateurs… et plus d’un milliard devant leur téléviseur. (GUILLAUME BATTIN / RADIOFRANCE)

La Ryder Cup, qui oppose les meilleurs golfeurs européens aux meilleurs Américains, débutera vendredi 28 septembre, au golf national de Saint-Quentin-en-Yvelines. Mais déjà, des fans venus du monde entier ont assisté aux entraînements. 70 000 personnes sont attendues d’ici dimanche. Sur l’ensemble des billets vendus cette semaine, 43% des visiteurs sont français. Ce sera à peu près pareil ce week-end pendant la compétition.

"Le public français sera là en masse"

"Sur une édition britannique ou américaine de la Ryder Cup, on atteint à peine le millier, donc c’est une opportunité fantastique pour le public français qui a répondu nombreux : il sera là en masse", s’enthousiasme explique Christophe Muniésa, le directeur technique national de la Fédération française de golf.

Pour cette première édition de la Ryder Cup en France, les organisateurs ont installé pour l'aire de départ un monstre d'acier pouvant accueillir près de 6 000 personnes, la plus grande de l'histoire.  (GUILLAUME BATTIN / RADIOFRANCE)

Et notamment beaucoup de familles, comme celle de Frédéric venue du nord de la France. "Nous sommes venus à cinq, ainsi qu’avec des amis, indique Frédéric. Le golf occupe une place importante dans nos vies : on y passe tous nos week-ends ! Et même si on passe davantage de temps à jouer qu’à le regarder à la télé, quand on a l’occasion de regarder un bon tournoi, on ne se prive pas."

Je me suis mis au golf il y a une dizaine d’années, mon épouse a suivi, puis mes enfants…

Frédéric

à franceinfo

Le plus passionné de la famille est sans doute le fils de 13 ans, Maxence, la casquette recouverte d’autographes. "Je les ai eus lorsque les joueurs passent entre deux trous : là, il y a Tommy Fleetwood, Ian Poulter, Graeme McDowell, Justin Rose et Sergio Garci", montre fièrement le petit garçon. "Si ça pouvait devenir mon métier, je ne dirais pas non, confie Maxence.

Même à l’école je m’habille en golfeur : c’est tellement ma passion que le golf ne doit pas me quitter, même par mes vêtements par exemple !

Maxence

à franceinfo

Au pied de l’immense tribune du trou numéro 1 et pas vraiment habillés en golfeurs, Thomas et son fils Matthew sont coiffés d’un grand chapeau aux couleurs des Etats-Unis et d’un tee-shirt tigré, en référence à Tiger Woods. "On vient de Salt Lake City, dans l’Utah, explique le père. Je suis un fan de Tiger Woods et de Tony Finau. Mais en fait, c’est l’anniversaire de mon fils : il a 27 ans et c’est son cadeau. On en a profité pour passer quelques jours à Paris, on a bien mangé et tout le monde ici est adorable !" La Ryder Cup 2018 pourra compter sur quelque 270 000 spectateurs… et plus d’un milliard devant leur téléviseur.

Avant la Ryder Cup, une foule de passionnés a envahi les greens de Saint-Quentin-en-Yvelines : reportage Guillaume Battin
écouter

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.