Cet article date de plus de neuf ans.

Contrôlé positif, Frank Schleck quitte le Tour

Le coureur quitte le Tour à la suite d'un contrôle positif à un diurétique le 14 juillet, lors de la 13e étape, a annoncé mardi son équipe RadioShack.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le cycliste Frank Schleck, le 28 juin 2012 lors de la présentation de son équipe RadioShack avant le départ du Tour de France à Liège (Belgique). (PASCAL PAVANI / AFP)

Il ne prendra pas le départ de la 16e étape mercredi. Le cycliste luxembourgeois Frank Schleck a fait l'objet d'un contrôle antidopage positif au diurétique Xipamide, un produit dissimulant, a révélé mardi 17 juillet l'Union cycliste internationale (UCI). Le contrôle date du 14 juillet, jour de l'étape du Cap d'Agde. Son équipe RadioShack a annoncé mardi soir le retrait de son coureur, qui a été entendu à sa demande par la police dans la journée.

Frère d'Andy Schleck, forfait sur le Tour cette année, le coureur de l'équipe RadioShack faisait partie des stars du peloton de cette édition, un an après avoir terminé sur la troisième marche du podium. Après 15 étapes, il pointait à la 12e place du classement général, à 9'45" du maillot jaune Bradley Wiggins.

Mardi soir, Frank Schleck a été entendu à Pau (Pyrénées-Atlantiques) par les services spécialisés de la gendarmerie, l'Oclaesp. L'aîné des frères Schleck s'est rendu de sa propre initiative dans un commissariat afin d'éviter d'être emmené par les forces de l'ordre, a indiqué RadioShack.

"Le produit est là. Et il ne faut pas nier : c'est là", a déclaré le directeur sportif de Radioshack dans la nuit de mardi à mercredi :

France 2

Deuxième affaire de dopage du Tour 2012

"Le règlement antidopage de l'UCI ne prévoit pas la suspension provisoire vu la nature de la substance", a précisé la fédération internationale, tout en appelant son équipe à entreprendre "les démarches nécessaires pour garantir la sérénité du Tour de France et en même temps offrir au coureur le temps nécessaire pour préparer sa défense". Un appel entendu par RadioShack, qui a confirmé le départ de Frank Schleck du Tour de France.

Il s'agit du deuxième coureur impliqué dans une affaire de dopage sur le Tour 2012, après la mise en examen du Français Rémy Di Grégorio jeudi 12 juillet pour détention de matériel prohibé. Le coureur de l'équipe Cofidis nie toute pratique illicite.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.