Cet article date de plus d'un an.

Football : Taison victime d'insultes racistes et expulsé en Ukraine

Taison, le capitaine du Chakhtior Donetsk a été expulsé après avoir tiré dans une tribune d'où provenaient des cris racistes. Le club a condamné ces agissements dans un communiqué.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Lors de la 14e journée du championnat ukrainien, un nouveau cas de racisme a été retenu lors du match entre le Shakhtar Donetsk et le Dynamo Kiev. Victime d'insultes racistes depuis le début du match, Taison, le capitaine du Shakhtar Donetsk, a fait un doigt d'honneur en direction de la tribune des supporters adverses d'où provenaient les cris, avant de tirer un ballon vers eux. Il est ensuite expulsé à la 82e pour ce geste d'humeur. Le match est interrompu quelques minutes pendant que le Brésilien quitte le terrain en larmes, soutenu par ses coéquipiers et les joueurs du Dynamo. 

Vainqueur du match 1-0, le Shakhtar a fermement condamné ces agissements dans un communiqué et appelé à des mesures pour mettre fin à toute forme de discrimination dans les stades. "Le racisme est une honte. Ensemble, nous devons le combattre, chaque jour, chaque minute et chaque seconde", a réagi l'entraîneur portugais du Shakhtar Donetsk, Luis Castro, qui a apporté son soutien à ses joueurs. "Le football n'est pas une question de racisme", a simplement réagi le Dynamo Kiev sur Twitter.

Pour rappel, la semaine dernière un cas de racisme avait marqué la Serie A. Lors d'une rencontre entre l'Hellas Verone et Brescia, Mario Balotelli, victime de chants racistes, avait envoyé le ballon envers les supporters de l'Hellas, avant de marcher derrière le but véronais comme s'il voulait abandonner le match. Le match avait repris après que le speaker du stade ait lu un message. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.